Imprimer la page

B.C.4-R0 : Conception, réalisation et entretien de toitures végétalisées

Unep > Bonnes pratiques du secteur : les règles professionnelles > Les règles parues > B.C.4-R0 : Conception, réalisation et entretien de toitures végétalisées

Objet et domaine d’application

Le terme toiture-terrasse est défini comme un toit aménagé en terrasse, c’est-à-dire plat (de pente comprise entre 1 % et 5 %) ou de pente nulle (inférieure à 1 %), accessible au public ou non, et pouvant recevoir une circulation. Une toiture végétalisée ou toiture-terrasse-jardin est une toiture-terrasse recevant de la végétation, formant un écosystème vivant constitué de façon indissociable et structurelle d’une association d’éléments minéraux et organiques (le support de culture) permettant l’installation et le développement d’un cortège faunistique et floristique propre.

Il est possible de végétaliser des toitures inclinées (de pente supérieure à 5 %). Toutefois, au-delà de 20 %, aucune technique n’est décrite : un avis technique est nécessaire.

Les règles professionnelles n’ont pas pour vocation de remplacer les normes NF P 84 série 200 (NF DTU de la série 43, désignées ainsi dans ce document) mais de les compléter et de les enrichir.

Si toutes les toitures nécessitent une étanchéité, la spécificité des toitures végétalisées est d’accueillir la végétation, domaine de compétence principal des entreprises du paysage, qui représente la particularité et la valeur ajoutée de ce type de toiture. Le présent document aborde plus spécifiquement les toitures végétalisées sur mesure, étudiées au cas par cas (selon la situation, l’écosystème attendu…), spécialités des entreprises du paysage et à forte valeur environnementale.

L’objet de ce document est également de promouvoir une végétalisation des toitures respectueuses de l’environnement. Les initiatives concourant à cet objectif (comme privilégier les circuits courts, ou limiter les produits à base de pétrole) seront indiquées tout au long du texte.

Ne sont pas concernés :

  • la pose de l’étanchéité ;
  • les toitures inaccessibles au sens du NF DTU 43.1 (c’est-à-dire non végétalisées, interdites au public et auxquelles le personnel d’entretien n’accède pas plus d’une à deux fois par an – cf. 3.5 Accessibilité) ;
  • les toitures biosolaires ;
  • les façades végétalisées (cf. règles professionnelles B.C.3-R0 Conception, réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par bardage rapporté et B.C.5-R0 Conception, réalisation et entretien de végétalisation de façades par plantes grimpantes).

Termes définis dans le fichier PDF

  • Les différents types de toitures végétalisées : toiture végétalisée sur mesure ; toiture biotope/brune ; classification des toitures ; toiture biosolaire ; toiture-terrasse technique ; toiture inaccessible.
  • Éléments de toiture végétalisée sous le support de culture : couche drainante ; couche filtrante ; protection lourde ; protection dure ; protection meuble.
  • Le support de culture : support de culture ; substrat ; système d’allègement ; matière organique ; CME (Capacité Maximale en Eau).
  • La végétation sur toiture : vivace ; graminée ; sedum ; adventice ; bouture ; bouturage ; semis de graines/semences ; rhizome ; rouleau précultivé ; motte ; micro-mottes ; godet ; conteneur ; palette végétale.
  • Éléments non végétalisés de la toiture : zone stérile ; dispositif de séparation ; système de retenu ; chemin ou zone de circulation reposant sur l’étanchéité ; relevé d’étanchéité ; rampant ; émergence ; élément rapporté ; relief ; noue.
  • Vocabulaire de l’arrosage : arrosage intégré ; arrosage manuel ; arrosage par aspersion ; arrosage par subirrigation ou arrosage sous-surfacique ; bulbe hydrique ; capacité de rétention d’eau ; coefficient d’uniformité (CU) ; disconnecteur hydraulique ; électrovanne ; évapotranspiration ; déficit hydrique ; goutteur ; pression dynamique ; régulateur de pression aval ; station de pompage ; tuyau goutte-à-goutte.

 

Présentation de la recommandation professionnelle « Conception, réalisation et entretien de toitures végétalisées »

Plusieurs critères conditionnent la conception et la réalisation d’une toiture végétalisée : le support (et les éléments structurants) détermine le poids maximal autorisé et donc l’épaisseur du support de culture et le type de végétation ; le type d’étanchéité implique des poses particulières du support de culture ; les détails du marché conduisent à des organisations spécifiques ; les caractéristiques du milieu (dont le support de culture) qui oriente le choix de la palette végétale ; l’accessibilité ; la pente ; les attentes du client ; les contraintes d’urbanisme et autres contraintes spécifiques.

Retrouvez la recommandation professionnelle « Conception, réalisation et entretien de toitures végétalisées » au complet en suivant le lien ci-dessous :

Miniature pdf
B.C.4-R0 Conception, réalisation et entretien de toitures végétalisées – avril 2020 2.17 Mb
Télécharger

Dans la même rubrique :