Imprimer la page

Nettoyage des allées

Unep > Inspirations jardins > L’entretien du jardin > Nettoyage des allées

Simple à gérer, le nettoyage des allées demande un investissement en temps limité. Un balayage de la surface enlève les feuilles mortes et les déchets végétaux afin d’éviter leur décomposition sur place et ainsi la formation de matière organique propice à la pousse d’adventices. Selon les matériaux de revêtement de sol, un nettoyage plus poussé une à deux fois par an ou un complément de niveau ou encore une réfection des bordures seront ensuite nécessaires.  

La pose de bordures au moment de la création des allées a l’avantage de bien séparer les espaces et les matériaux. De cette façon, la terre ne s’insinue pas dans le revêtement de sol, particulièrement en bord de massif ou de pelouse. La réfection de ces bordures fait partie de l’entretien des allées. Il faut vérifier une fois par an au moins qu’elles ne sont pas altérées, cassées ou trop enfoncées dans le sol.  

Chaque allée s’entretient donc en fonction de son type de revêtement :

Comment nettoyer une allée en graviers ?

L’entretien d’une allée en gravier est un peu facilité, car elle laisse l’eau s’infiltrer, il n’y a donc pas de risque de stagnation de l’eau en surface. Cependant, les adventices s’y installent au fil du temps si aucun désherbage n’est prévu. Ce désherbage est plus réduit quand un géotextile a été posé sous les graviers. Celui-ci limite également la perte de graviers par enfoncement dans le sol. Des plaques alvéolées remplacent le feutre géotextile quand on a besoin de plus de résistance et de stabilité des graviers. Sans géotextile ni plaques alvéolées, il faudra compléter le niveau en graviers tous les 3 ans environ. 

Certaines allées décoratives constituées en partie avec des galets de mer ou de rivière doivent aussi être nettoyées régulièrement, environ une fois par an, en brossant les galets un à un. Cette opération leur redonne leur couleur initiale qui, sinon, se ternit dans le temps ou se couvre de mousse dans les endroits humides.

Comment nettoyer une allée en pavé ou en dalle ?

Quand les dalles et pavés ont reçu un traitement protecteur après la pose, l’entretien s’avère encore moins contraignant. L’imperméabilisation de la surface minérale avec un produit hydrofuge évite par exemple l’incrustation des salissures et poussières dans la pierre, et rend difficile l’installation des mousses et lichens. Mais il faut garder à l’esprit que les joints doivent rester perméables afin de favoriser l’infiltration des eaux de pluie et la vie du sol. Quand ce n’est pas possible, des caniveaux de drainage s’avèrent utiles. L’eau stagnante est en effet source de problèmes sur les allées. Le désherbage à l’aide de produits biologiques agréés permet de ne pas s’astreindre à un désherbage manuel. Un bon brossage deux à trois fois par an évite aussi la formation de mousses qui deviennent glissantes par temps humide.

Comment nettoyer une allée en enrobé ?

En plus du balayage de la surface, les allées en enrobé se nettoient régulièrement au jet d’eau. L’utilisation d’un jet à haute pression est déconseillée quand celui-ci ne peut se régler : en effet, la pression peut altérer la surface. Le jet sera aussi maintenu à plus de 30 cm de la surface. 

Un brossage deux fois par an avant de passer un jet d’eau au tuyau d’arrosage est souvent suffisant. Selon le choix de la qualité de l’enrobé, ce dernier sera résistant aux taches, par exemple d’huile ou de traces de pneus, sur les allées servant aussi de parking. 

Comment nettoyer une allée compactée ?

En sable, en terre ou en fins gravillons compactés, ces allées ont l’avantage d’être perméables, mais leur compactage peut aussi créer des zones de rétention de l’eau de pluie quand des ornières apparaissent ou par suite d’un mauvais drainage dû à une pente trop faible. Leur réfection est alors le seul moyen de venir à bout de ces flaques persistantes. Le second type d’intervention consiste à désherber régulièrement les bords pour ne pas laisser les adventices s’implanter et mordre sur la surface peu à peu. L’utilisation d’herbicides biologiques doit se faire avec précaution pour ne pas affecter la végétation alentour, car même si ces herbicides autorisés n’ont pas de rémanence dans le sol, ils sont actifs sur toutes les plantes. Ce désherbage peut être limité ou supprimé par la plantation de coussins végétaux aux racines non-traçantes qui borderont l’allée.

Comment nettoyer une allée engazonnée ?

Des tontes régulières sont indispensables pour l’entretien de ces allées qui, pour rester agréables à l’œil, doivent présenter une surface homogène. Plus elles sont tondues, moins on remarque la présence d’adventices. Car ici, le désherbage avec des produits de traitement est totalement déconseillé, à moins d’avoir de redoutables adventices comme les chardons. Cette surface engazonnée ressemblera au fil du temps à une pelouse d’aspect très rustique, mais vous éviterez le stress d’un désherbage manuel répété. La réfection des bordures une fois par an permet de maintenir un tracé continu et ordonné

Vous vous demandez comment nettoyer une allée en goudron ou encore comment nettoyer une allée en pierre. Peu importe son type, que ce soit par exemple pour le nettoyage d’une allée goudronnée ou bien encore pour l’entretien d’une allée en béton, vous pouvez mettre en place un contrat d’entretien avec une entreprise du paysage afin qu’elle vous accompagne dans vos travaux d’entretien. Celle-ci s’occupera également de leur réfection qui nécessite un matériel professionnel et des compétences dans ces travaux. L’aménagement, par exemple, d’une pente adéquate pour l’évacuation des eaux de pluie doit être réalisé avec rigueur et savoir-faire.