Imprimer la page

Le jardin urbain ou jardin de ville

Unep > Inspirations jardins > Création de jardin > Les styles de jardin > Le jardin urbain ou jardin de ville

Le style du jardin urbain, appelé aussi jardin de ville, est fortement conditionné par l’environnement bâti de ce dernier. En ville, les espaces extérieurs sont souvent de faible superficie. La création de jardin dans ce contexte urbain demande donc d’optimiser au mieux cet espace afin de profiter du moindre mètre carré disponible, qu’il soit à l’ombre ou au soleil.

Dans ce but, une bonne connaissance des plantes est nécessaire, ainsi que du sol en place et des ombres-portées des bâtiments, de façon à déterminer les endroits à végétaliser et ceux à dédier plutôt aux circulations et aux aires à vivre.

L’intervention d’un paysagiste permet de réaliser un plan d’aménagement prenant en compte l’ensemble de ces facteurs puis de choisir les matériaux adéquats et les plantes les mieux adaptées à la situation.

Jardin urbain

Quelle ambiance pour un jardin urbain ?

Le choix de l’ambiance dépend en premier de vos goûts, puis de la superficie du jardin et des contraintes de sol et de situation. Un jardin japonais aura par exemple besoin d’une zone ombragée, un jardin sec sera idéal avec un sol très poreux, un jardin exotique demandera une bonne exposition ensoleillée et comme le jardin méditerranéen, il devra être abrité du gel.
Ensuite, la fonction que vous allez attribuer à votre espace extérieur déterminera également le type d’ambiance, plutôt végétale, minérale, ou un mélange bien orchestré entre les deux. Pensez également à éclairer le jardin, car cet espace sera toute l’année l’un de ceux que vous utiliserez régulièrement, soit directement, soit par la vue que vous en aurez depuis vos fenêtres.

Différentes zones seront à attribuer selon les usages.

  • Vous aurez à définir vos priorités et à décider de l’emplacement des divers espaces : coin repas, coin détente, espace de jeux pour les enfants, bassin d’ornement, piscine, espace solarium…
  • Si vous souhaitez un espace à vivre avec un coin repas conséquent, la terrasse prendra une place prépondérante.
  • Si vous préférez un jardin avec peu de plantes et presque sans entretien, les surfaces minérales occuperont les trois quarts de la superficie. Ce choix donnera un aspect plus froid et contemporain à votre jardin, et le mobilier d’extérieur aura le premier rôle décoratif.
  • Par contre, si vous aimez jardiner et voulez cultiver un potager, l’espace pris par l’aménagement végétal sera plus important.
  • Si vous voulez simplement une ambiance bucolique afin de profiter de la verdure et des plaisirs qu’offrent les végétaux, le choix des plantes vous guidera alors. Vous obtiendrez une ambiance colorée avec des arbustes à feuillages décoratifs et des plantes à longue floraison, un jardin qui réveille les sens avec des fleurs à parfum, un jardin aromatique avec des plantes aux feuillages odorants et comestibles associées à des petits fruits et quelques légumes.

Jardin urbain

Quelles sont les contraintes d’un jardin urbain ?

Certains jardins urbains sont environnés d’immeubles, d’autres bénéficient d’un peu plus d’ouverture vers l’extérieur mais tous ont à résoudre le problème du vis-à-vis.

  • La protection visuelle envers le voisinage est la contrainte numéro un à solutionner, sauf si vous avez un tempérament anglo-saxon et préférez les haies basses au-dessus desquelles il est possible de discuter quotidiennement avec ses voisins. Cette protection se réalise avec des clôtures (treillages, palissades, murs et murets) ou des haies (haies rideau ou haies mixtes).
  • La luminosité est la seconde contrainte concernant l’espace disponible dehors. Beaucoup de jardins urbains restent dans l’ombre une grande partie de la journée, et quand ils bénéficient du soleil, les haies et clôtures peuvent occasionner également des ombre-portées dont il faudra tenir compte. Repérer les zones ensoleillées et les zones d’ombre aux différentes heures de la journée, ainsi qu’au fil des saisons, vous aidera à décider du meilleur aménagement à réaliser.
  • La nature du sol en place conditionne le plus souvent le type d’aménagement végétal, car il vaut toujours mieux planter des végétaux en accord avec le sol dont on dispose. En effet, les fosses de terre de bruyère en terrain calcaire ne tiennent pas assez longtemps pour que les arbustes de terre de bruyère se développent correctement. Inversement, en terrain lourd et compact, les espèces méditerranéennes n’auront aucune chance de prospérer. Il est bien sûr possible d’améliorer le sol, par l’apport de matière organique (compost, paillage organique). Cela vous demandera seulement un peu plus de temps de préparation pour l‘aménagement du jardin.

Prenez conseil auprès d’un paysagiste pour estimer la qualité du sol et déterminer les possibilités offertes. Il vous guidera dans le choix des végétaux et l’élaboration des structures nécessaires à l’aménagement de votre jardin urbain.