Imprimer la page

L’entretien d’une piscine naturelle

Unep > Inspirations jardins > Piscine et jardin > Bassin et jeux d’eau > L’entretien d’une piscine naturelle

A la fois jardin aquatique et bassin, la baignade naturelle nécessite un suivi tant des plantations que de l’eau et de la filtration. Elle s’entretient selon son type de construction, c’est-à-dire en prenant en compte la présence d’un bassin de baignade séparé ou non de la zone de lagunage. Dans les piscines naturelles sans zone de lagunage, l’entretien s’effectue de la même façon que pour une piscine traditionnelle. 

La surveillance régulière de la qualité de l’eau vaut pour tous les types de construction. Faites une analyse de la qualité de l’eau. Il existe des bandes tests pour cela. Il faut éviter l’apparition de cyanobactéries qui se développent quand l’eau se dégrade, car elles sont dangereuses pour la santé. Elles apparaissent surtout dans les eaux qui stagnent trop. La situation peut être critique au printemps quand l’eau se réchauffe. Reprendre un bon brassage de l’eau est alors indispensable. Le pH de l’eau (teneur en acidité) et la concentration en phosphates sont les éléments à surveiller à ce moment-là. 

L’entretien de la zone de lagunage

Dans la zone de lagunage, les bactéries et les plantes assurent leur travail de filtration et de régénération de l’eau. Cette zone comprend donc des végétaux aquatiques et des plantes de berges qui évoluent au fil des mois et des années. Un travail de jardinage est requis au minimum une à deux fois par an dans le but de :

  • Nettoyer les feuillages fanés, et si les plantes fleurissent, supprimer les hampes florales fanées.
  • Diviser les touffes quand elles deviennent trop imposantes, pour éviter que certaines espèces en étouffent d’autres.   
  • Replanter si nécessaire les plantes qui ont disparu suite à des aléas climatiques ou dégâts dus à la petite faune. 

En plus de ce jardinage, un nettoyage du fond de la baignade doit être effectué à l’aide d’un aspirateur spécifique qui enlèvera les algues et déchets végétaux tombés dans l’eau, afin qu’il y ait le moins possible de matière organique en décomposition.

L’entretien du bassin de baignade

Le bassin de baignade naturel s’entretient de la même façon qu’un bassin classique, quand ses parois sont bien délimitées et verticales, en panneaux modulaires ou en béton. Un robot de nettoyage simplifie le travail qui, sinon, consiste à brosser les parois régulièrement pour enlever le film verdâtre qui se forme ainsi que les algues. Quand le bassin ressemble à un étang, le brossage se fait avec une brosse qui ne risque pas d’abîmer la bâche d’étanchéité et il se complète avec le passage d’un aspirateur spécifique.

Enlevez le plus souvent possible à l’épuisette tous les déchets végétaux tombés dans l’eau, ainsi que les lentilles d’eau. Si la filtration comporte un filtre à UV, changez ce dernier tous les 18 mois environ. Vérifiez aussi régulièrement le bon fonctionnement de l’ensemble du système de filtration et des pompes. En été, il faut en plus surveiller le niveau de l’eau, et en automne retirer toutes les feuilles mortes tombées dans les différentes zones de la baignade.

Au fil des années, le bassin de filtration peut progressivement se transformer sous l’effet de la décomposition des matières organiques, même avec un nettoyage régulier des déchets végétaux. Les substrats composés de granulats divers se colmatent alors et ne permettent plus aux bactéries d’assurer efficacement la filtration de l’eau, car le milieu devient peu à peu anaérobie. Dans ce cas, faites appel à un professionnel pour un nettoyage de la couche superficielle de ces substrats. 

Dans les bassins de baignade ne comportant pas de zone de lagunage, ou une petite lagune bien séparée de la zone de baignade, des skimmers sont souvent installés. Il faut alors les nettoyer comme dans une piscine classique et vérifier que le circuit de l’eau n’est pas obstrué. 
L’entretien d’une piscine naturelle requiert certains savoir-faire, en particulier pour surveiller la filtration, la qualité de l’eau et l’état général des différentes zones en eau aux différentes saisons. Confiez ce travail à une entreprise du paysage spécialisée dans ce type de baignade écologique, elle interviendra à chaque fois que nécessaire. Pour l’entretien de la végétation, elle est également compétente, mais si vous souhaitez vous en charger, elle vous expliquera les étapes à suivre.