Imprimer la page

La végétalisation du bâti

Unep > Activités & savoir-faire > La végétalisation du bâti

Alors que les enjeux écologiques et environnementaux sont de plus en plus pris en compte, que le « besoin de nature » est de mieux en mieux perçu, les entreprises du paysage proposent leur expertise pour y apporter des réponses adaptées. La végétalisation des bâtiments et le paysagisme d’intérieur sont deux domaines d’activité des paysagistes particulièrement ancrés dans les réflexions de notre temps, notamment par les avantages qu’ils procurent.

La végétalisation des toitures et des murs

Si la végétalisation d’ouvrages bâtis a toujours existé, elle s’est développée à la fin du XXe siècle en Europe et particulièrement à partir des années 2000 en France. La création de toitures végétalisées apporte de nombreux avantages, qu’il s’agisse de rafraichir l’atmosphère en été, de gérer les eaux de pluies, d’améliorer l’accueil de la biodiversité ou encore de créer une esthétique particulière.

La mise en œuvre des toitures végétalisées requiert des compétences spécifiques. L’expertise des entreprises du paysage est indispensable pour adapter la végétation au milieu spécifique des toitures, ainsi que pour garantir leur pérennité. QualiPaysage a lancé en 2009 une qualification dédiée aux toitures végétalisées (titres de qualification VT800 et VT810).

Vous trouverez toutes les informations sur ces qualifications ici.

Outre un ensemble de compétences particulières, la réalisation de toitures végétalisées prend place dans un cadre assurantiel précis. Les diverses possibilités d’allotissement pour un marché public nécessitent des assurances différentes.

Guide assurance pour les toitures végétalisées en marchés publics

Les toitures végétalisées ont une importance cruciale en milieu urbain pour la préservation et le développement de la biodiversité. Elles représentent des habitats pour de nombreuses espèces ainsi que des maillages de corridors écologiques en ville, d’autant plus importants que le support de culture est épais et les plantes diversifiées et bien choisies. Par la réalisation de ces toitures végétalisées, les entreprises du paysage contribuent à la préservation de l’environnement et à l’amélioration des conditions de vie en milieu urbain. Dans ce but, l’Unep est également partenaire de l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) d’Île-de-France dans le cadre du projet Grooves, qui évalue la biodiversité et les services écosystémiques des toitures végétalisées.

Les murs végétalisées sont de deux types : les façades végétalisées par bardage rapporté, et la végétalisation par plantes grimpantes. Dans les deux cas, les entreprises du paysage peuvent réaliser ces prestations, en construisant avec le client un projet adapté à ses besoins et aux contraintes du milieu, dans le respect de l’environnement.

Retrouvez ici les règles professionnelles pour tout savoir sur les façades végétalisées.