Imprimer la page

Laurent Bizot, réélu Président de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage

Unep > Actualités – Les entreprises du paysage > Communiqués de presse > Laurent Bizot, réélu Président de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage

Publié le 5 décembre, 2022 à 13h00 , mis à jour le 24 janvier, 2023 à 13h02

Paris, le 5 décembre 2022 – Le 50e Congrès de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep) s’est tenu les 2 et 3 décembre derniers à Deauville (14) en présence de plus de 450 entreprises adhérentes. L’occasion pour l’organisation représentative des entreprises du paysage d’élire son président : Laurent Bizot a ainsi été réélu à la tête de l’Unep, pour un second mandat consécutif. Laurent Bizot et les membres de son bureau, en grande partie renouvelé, ont déclaré vouloir dédier ces trois prochaines années à l’appropriation des sujets environnementaux des entreprises, à la valorisation des métiers et à la montée en compétence de la filière.

Laurent Bizot au centre, entouré des membres du bureau national de l’Unep (crédit photos : Lionel Lagrange)

La branche du paysage monte en puissance et se structure

Ce 50e Congrès de l’Unep aura marqué par un nombre record de participants : plus de 450 adhérents de l’Unep étaient présents à Deauville pour réfléchir collectivement aux enjeux de la branche et explorer les actions à mettre en place pour devenir les acteurs incontournables de l’environnement et de la biodiversité.

Temps fort du Congrès, l’assemblée générale élective s’est tenue vendredi 2 décembre 2022 et a réélu Laurent Bizot pour un second mandat à la présidence de l’Unep. Cette élection a également vu le bureau national renouvelé en grande partie : Marie-Hélène Jouannet, Christophe Gendron, Christophe Gonthier, Raphaël Hérody, Quentin Lefaucheux, Sylvie Descout, Hervé Lançon, Jean-Michel Bertaux et Paul Del Pozo accompagneront le président dans le déploiement de son plan stratégique 2023-2025.

Sous le premier mandat de Laurent Bizot, l’Unep est redevenue la seule organisation professionnelle représentative des 31 350 entreprises du paysage et des 122 800 actifs qui les composent. Avec un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros en 2020 et une croissance de 11 % en 2021), la filière œuvre chaque jour à apporter une réponse concrète à des attentes de plus en plus fortes sur l’environnement, la santé et la qualité du cadre de vie des Français, tout en créant des emplois durables et locaux depuis 7 semestres consécutifs.

Accélérer sur 5 grands objectifs de mandat

Dans son discours devant les adhérents, Laurent Bizot est revenu sur les moments forts de son précédent mandat et les combats menés par l’Unep cette dernière année. Il a également déroulé sa feuille de route pour les trois années à venir, structurée autour de cinq axes : l’appropriation des sujets environnementaux, l’accompagnement des professionnels dans leur montée en compétences, l’accélération de l’innovation, l’attractivité de la filière et le développement de l’organisation et ses services avecune place consolidée auprès de partenaires divers issus du BTP, de l’agriculture, des transports ou encore de l’artisanat.

Pour Laurent Bizot, Président de l’Unep : « Les métiers du paysage répondent à des aspirations profondes de transition écologique et de préservation de la biodiversité et du vivant. Charge à nous de transformer ces changements en opportunité ! Nous sommes des acteurs clés pour accompagner le passage au Zéro Phyto et la transition vers des jardins plus respectueux de l’environnement. Afin de nous rendre plus visibles et légitimes sur ces thématiques, notre ambition est de développer des certifications différenciantes en RSE et en lien avec la biodiversité, des formations ou encore de nouveaux outils pour aider les collaborateurs à s’approprier ces problématiques. Ces transitions appellent aussi à renforcer les moyens humains et donc les besoins de recrutement, déjà très prégnants. La prise en compte des attentes sociales et salariales des nouvelles générations sera également cruciale, et nous allons y travailler. »

Concernant la montée en compétences techniques, il sera question de renforcer la collaboration avec les partenaires de l’Unep (dont OCAPIAT et Pôle emploi) via le développement de formations adaptées aux contraintes et enjeux propres au secteur, la création de supports pédagogiques ou encore un accompagnement accru des chefs d’entreprise. Enfin, une réflexion va être menée autour de la création d’un fonds d’investissement dédié à l’innovation, qui sera également au cœur de l’élaboration d’outils de vulgarisation à destination des professionnels, entre autres.

Laurent Bizot ajoute: « Pendant ce nouveau mandat, je resterai très attaché à la valorisation des prestations réalisées par les entreprises et à ce que chaque projet soit rémunéré à sa juste valeur. Qu’il s’agisse des compétences et du savoir-vert de nos collaborateurs, ou des services écosystémiques des jardins et espaces verts, il est essentiel que cette valeur ajoutée soit reconnue dans tous les travaux de création mais également d’entretien qui sont souvent mésestimés, alors qu’ils sont de plus en plus techniques. La réussite d’un jardin ou d’un projet de végétalisation se fait sur plusieurs années. »

Télécharger le communiqué de presse

Miniature pdf
Communiqué de presse – Laurent Bizot réélu président de l’Unep – 5 décembre 2022 505.78 Kb
Télécharger