Imprimer la page

Covid-19 : tout savoir sur les masques de protection

Unep > Base documentaire > Covid-19 : tout savoir sur les masques de protection

Cet article fait partie d’un dossier global sur le Covid 19. Rendez-vous ici pour voir tous les autres articles.

Mise à jour du 10 avril :

Retrouvez les dernières informations en ce qui concerne l’approvisionnement en masques, gels et EPI :

  • Annonce de la  déductibilité de la TVA pour les entreprises fabriquant ou important du matériel sanitaire et qui en font dons. Plus d’info en cliquant sur le Communiqué de presse
  • Mise en place de mesures par le ministère de l’Economie et des Finances pour faciliter l’approvisionnement en masques des entreprises pour protéger leurs salariés (voir le Communiqué de presse) :
    • Plateforme de l’Etat Stopcovid19.fr de mise en relation offre/demande sur le gel et solutions hydro-alcooliques qui s’étendra prochainement à d’autres produits : https://stopcovid19.fr
    • La plateforme nationale du comité stratégique de filière mode et luxe sur laquelle offre et demande de masques en tissu peuvent être envoyées : www.csfmodeluxe-masques.com

Plus d’info sur le site du Ministère : https://www.entreprises.gouv.fr/covid-19/approvisionnement-en-masques-et-gel-hydroalcoolique

Les principes :

Si la distance minimale d’un mètre entre 2 personnes ne peut pas être respectée, il est fortement recommandé d’utiliser des gants, des lunettes et de porter un masque de type chirurgical, FFP2 ou FFP3 ou un écran facial.

Les masques FFP2 permettent de se protéger des postillons ou gouttelettes mais aussi de particules plus fines. Dès fin mars, l’utilisation des masques FFP2 dont la date de péremption n’excède pas 24 mois a été autorisée par le Ministère du travail en respectant impérativement les consignes cumulatives suivantes :

– Les masques doivent avoir été stockés dans les conditions de conservation conformes à celles prévues par le fabricant ou le distributeur ;

– Avant leur utilisation, les masques devront avoir fait l’objet de 4 tests successifs :

  • vérifier l’intégrité des conditionnements par contrôle visuel ;
  • vérifier l’apparence (couleur d’origine) du masque par contrôle visuel ;
  • vérifier la solidité des élastiques et de la barrette nasale de maintien du masque ;
  • réaliser un essai d’ajustement du masque sur le visage.

Par ailleurs, deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire ont été créées :

– Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public ;

– Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe.

Vous pouvez retrouver toutes les informations au sujet de ces masques en consultant la note ministérielle en cliquant sur ce lien.

Pour répondre aux interrogations des professionnels à ce sujet, le Ministère du Travail a créé un Questions/Réponses pour les entreprises et les salariés mis à jour régulièrement et que vous pouvez retrouver ici.

Le Gouvernement a également publié une foire aux questions (FAQ) pour les différents types de masques. Vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien.

Rappelez-vous que dans tous les cas le port d’un masque complète les gestes barrières mais ne les remplace pas !