Imprimer la page

Retour sur l’action de l’Unep dans le cadre des élections régionales

Unep > Actualités – Les entreprises du paysage > Actualité de l'Unep > Retour sur l’action de l’Unep dans le cadre des élections régionales

Publié le 12 juillet, 2021 à 08h29 , mis à jour à 11h37

Dans le cadre des récentes élections régionales, l’Unep a mené sa première action d’envergure dans les territoires – pour faire des propositions nouvelles en faveur de la végétalisation aux diverses listes électorales. Afin de « ramener la nature dans les territoires » et notamment dans les zones urbaines (U) ou à urbaniser (AU), la contribution de l’Unep a été envoyée dans les 13 régions métropolitaines (en comptant la Corse) et en Outre-mer à l’île de La Réunion par les coordinateurs régionaux (membres du Club lobbying). Elle a permis d’intégrer les enjeux de végétalisation dans plusieurs programmes électoraux. La contribution sera notamment présentée plus en détail aux candidats élus ou réélus intéressés.

L’action de l’Unep s’est conclue par une tribune signée par le président de l’Unep, Monsieur Laurent Bizot et l’ensemble des coordinateurs régionaux – pour appeler les candidats à utiliser les leviers en faveur de la végétalisation. Les diverses propositions de l’Unep ont eu pour objectif de rappeler le rôle fondamental des régions pour impulser une véritable dynamique de végétalisation dans les territoires.

En tant que cheffes de file dans l’aménagement et le développement durable des territoires, les régions disposent de compétences importantes en faveur de la végétalisation (documents d’urbanisme, dispositifs d’aides etc.). Pour faire émerger la ville nature de demain, les régions peuvent créer de nouveaux outils et leviers financiers en faveur d’un urbanisme durable et développer de nouveaux espaces végétalisés dans les documents-cadres.  En matière d’écologisation urbaine, les régions traduisent les ambitions de l’Union européenne dans les territoires. Elles doivent ainsi assurer une meilleure diffusion d’aides et fonds européens disponibles en faveur du vert à l’échelle infrarégionale.

L’évolution des politiques publiques en matière de végétalisation en France est aujourd’hui incomplète pour réaliser une densification douce. Pour améliorer le confort de ses habitants, préparer les villes à leur densification et à la croissance démographique, les régions ont le rôle de faire respirer des espaces urbains qui suffoquent.

Retrouvez la contribution et plus d’informations dans la partie “Nos actions d’influence”.