Imprimer la page

Présidentielle 2022 – des équipes de campagne répondent aux propositions de l’Unep

Unep > Actualités – Les entreprises du paysage > Actualité de l'Unep > Présidentielle 2022 – des équipes de campagne répondent aux propositions de l’Unep

Publié le 8 avril, 2022 à 14h00 , mis à jour le 11 avril, 2022 à 17h25

Dans le cadre de l’élection présidentielle, l’Unep a interviewé plusieurs équipes de campagne sur ses 3 propositions – pour une nouvelle ère de la nature en ville.

  • Lancer un grand plan national sur la nature en ville ;
  • Prendre en compte la biodiversité dans les projets de construction et de rénovation ;
  • Faciliter l’accès aux métiers de la protection de l’environnement.

Ces vidéos étaient le moyen de rappeler aux candidats l’importance de ces sujets et des propositions de l’Unep.

L’ensemble des porte-parole interrogés ont souligné l’importance de renforcer le rôle de l’Etat auprès des collectivités territoriales pour faire émerger une ville verte et végétale. La présence du végétal doit permettre de corriger les erreurs urbanistiques du passé et s’affiche comme un impératif.

Pour bâtir des villes plus respectueuses de l’environnement, il faudra à l’avenir développer un urbanisme durable qui préserve et intègre systématiquement le végétal. Les interviewés estiment donc que la végétalisation doit être considérée dans les projets de construction et de rénovation comme un élément structurant et non plus comme une option.

Les métiers du paysage sont au cœur de cette adaptation de l’espace urbain. Ce sont des métiers d’avenir qu’il faudra soutenir. L’ensemble des porte-parole ont insisté sur l’opportunité économique et de qualification que la filière représente. Plusieurs d’entre eux ont fait part des problèmes de formation rencontrés par la filière et présentés leurs solutions pour y remédier.

Enfin, le renforcement du végétal dans l’espace urbain est un projet de société qui doit être développé dès le plus jeune âge. Les divers porte-parole ont appuyé le besoin de renforcer l’éducation à la protection de l’environnement. A titre d’exemple, la renaturation des cours d’école permet de maintenir et de renforcer le lien entre les plus jeunes et la nature.

Retrouvez ci-dessous les 4 interviews réalisées par l’Unep :

Interview de Martine Billard, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon

Interview de Nicolas Mayer-Rossignol, porte-parole de Anne Hidalgo

Interview de Belaïde Bedreddine, porte-parole de Fabien Roussel
Interview de Yann Wehrling, porte-parole de Valérie Pécresse