Imprimer la page

Excursion de l’ELCA au Canada

Publié le 9 octobre, 2023 à 15h08 , mis à jour le 12 octobre, 2023 à 15h19

L’Unep a récemment participé à l’excursion du Comité des entreprises de l’ELCA qui s’est tenue du 17 au 21 septembre à Vancouver (Canada), idéal-type en matière de nature en ville. Le programme d’excursion professionnelle a compris de nombreuses visites de projets écologiques et durables.

Première journée : Grandville Island, village olympique et toiture jardin

La première journée fut l’occasion de découvrir Granville Island. Plusieurs salariés dont le Directeur Jeff Foley de l’entreprise “Para Space Landscaping Inc” ont pu nous expliquer l’évolution du site en un cadre naturel et ouvert à la biodiversité ainsi que les travaux et l’entretien réalisés par le personnel. Autres sites visités, le village des Jeux Olympiques de Vancouver de 2010 à False Creek qui est devenue après la compétition un quartier résidentiel. Il traduit l’engagement de Vancouver en faveur des espaces verts et de la construction durable.

Grandville Island

Deuxième journée : Jardins résidentiels, jardin botanique VanDusen et Stanley Park

Le deuxième jour de l’excursion professionnelle du Comité des entreprises de l’ELCA, les professionnels ont pu se rendre à South Granville. Cable Baker et son équipe de « Down to Earth Landscaping » ont dévoilé de nombreux jardins résidentiels, remarquables de par leur végétation et continuités avec les espaces naturels. L’entreprise s’occupe de plusieurs jardins depuis plus de 20 ans et accorde de l’attention à chaque détail. Les entrepreneurs ont pu ensuite découvrir le jardin botanique VanDusen, lieu chargé d’histoire. Ancienne terre amérindienne transformée en golf au début du XXème siècle, le site s’est métamorphosé en un jardin botanique de 22 hectares dans les années 70. Outre des expositions de végétaux du monde entier, le site comporte une vaste collection de végétaux indigènes de la Colombie-Britannique (côte nord-ouest).

La journée s’est achevée par le visite de “Stanley Park”, troisième plus grand parc urbain d’Amérique du Nord (404 hectares) et 10 % plus étendu que celui de Central Park à New York. Le parc est situé au sein de la métropole de Vancouver et abrite plus de 500 000 arbres (dont une centaine d’arbres centenaires) dont des espèces endémiques incontournables d’Amérique du nord ; le « sapins de Douglas » et « cèdres rouges de l’Ouest ». En raison du dérèglement climatique, le Cèdre rouge de l’Ouest est amené à disparaître de la région.

Jardin botanique VanDusen

Troisième et quatrième journée et : Jardin botanique d’UBC, résidences privées et toiture jardin

Le début de la troisième journée a été marquée par la visite du jardin botanique de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC). Le jardin contient une vaste collection de plantes à des fins scientifiques. Douglas Justice (directeur associé de la faculté des sciences appliquées, école d’architecture et d’architecture paysagère) a fait visiter le jardin au cortège d’entrepreneurs et a expliqué le programme de formation professionnelle. La dernière étape de la journée s’est terminée au sein d’une rue résidentielle où “The Great Canadian Landscaping Company” a créé et entretient trois jardins. Le propriétaire de l’entreprise, Chris O’Donohue, a expliqué l’historique de la conception des jardins et la manière dont la création a été réalisée.

Aucune description disponible.
Jardin botanique de l’Université de la Colombie-Britannique

Pour la dernière journée, le groupe d’entrepreneurs européens s’est rendue de l’autre côté de la baie Burrardau, « North Shore » de Vancouver pour visiter des résidences privées, et la toiture-jardin de North Shore Credit Union (banque canadienne), offrant une meilleure gestion des eaux pluviales, performance acoustique et une intégration de la biodiversité en cœur de ville.

Toiture jardin de North Shore Credit Union

Rencontre entre l’ELCA, l’Unep et l’ACPP – CNLA

Une rencontre s’est également tenue entre l’ELCA, l’Unep et ses homologues de l’Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes (ACPP – CNLA) pour échanger sur les actions communes à mener. Ce fut l’occasion d’évoquer la possibilité de mener une coalition internationale auprès des Nations-Unies et de découvrir l’outil mis en place par le CNLA, le Clean Air Calculator (calculateur d’air pur) qui permet de mesurer ce que les espaces verts peuvent absorber en matière d’émissions de CO2 et comment cela bénéficie aux populations.

Vue sur le Parc Stanley