Imprimer la page

Convention de formation entre OCAPIAT, la DRIEETS et l’Unep IdF

Unep > Actualités – Les entreprises du paysage > Actualités en région > Convention de formation entre OCAPIAT, la DRIEETS et l’Unep IdF

Publié le 5 juillet, 2022 à 16h08

Depuis le début de l’année 2022, l’Unep Ile-de-France et OCAPIAT ont travaillé a mettre en place une convention « relative à une action de consolidation des parcours professionnels des salariés du secteur du paysage ».

Présentation de la convention

La mise en place de cette convention répond aux enjeux et objectifs suivants :

  • L’évolution rapide des métiers et marchés d’intervention du paysage, ainsi que les nouvelles opportunités majeures liées au Grand Paris entraînent des besoins importants en matière de nouvelles compétences.
  • La gestion des compétences et des actifs au sein des entreprises du paysage se trouve également confrontée à des enjeux importants, dans un contexte de besoin en main d’œuvre et de dynamique de renouvellement rapide des actifs. Les entrepreneurs du paysage ont besoin de recruter des salariés disposant de connaissances solides en matière de reconnaissance des végétaux, et rencontrent de réelles difficultés sur ce point.
  • Convention portant sur l’attribution d’une subvention relative à une action de consolidation des parcours professionnels des salariés du secteur du paysage.

Durée de la convention

Cette convention prend effet à compter du 1er juin 2022 et expire au 31 décembre 2023.

Montant de la subvention

La prise en charge s’effectue uniquement sur les coûts pédagogiques des actions de formation à hauteur de 50%.

La DRIEETS Ile de France contribue financièrement pour un montant de 90 000 euros. Sous réserve des engagements réalisés, possibilité d’allouer en 2023, une enveloppe complémentaire de 60 000 euros.

Entreprises et salariés concernés

Les entreprises concernées sont celles qui appliquent la convention collective nationale des entreprises du paysage (IDCC 7018).

La convention concerne les salariés des entreprises de moins de 250 salariés basées en Ile-de-France et n’appartenant pas à un groupe de plus de 250 salariés.

Les formations éligibles

Il y a quatre axes prioritaires d’acquisition et de consolidation des compétences :

  • Renforcement des fondamentaux : connaissance des végétaux et des sols.
  • Développement des éco-pratiques : la mise en œuvre de pratiques écologiques fait appel à des compétences propres aux entreprises du paysage, et porte aussi bien sur la connaissance des végétaux, des milieux, et des techniques culturales, que sur l’utilisation de matériel adapté. Les pratiques de gestion écologique font également appel à des compétences organisationnelles.
  • Entretien des créations spécialisées (toitures, murs végétalisés, etc.) : les méthodes d’entretien de ces créations végétalisées nécessiteront des process d’intervention sécurisés, en milieu urbain, avec des coûts d’entretien limités.
  • Compétences transverses : vendre et promouvoir les savoir-faire des entrepreneurs du paysage, expérimenter, marketer, etc.

Les formations non éligibles

  • Les formations obligatoires dont l’objectif est pour l’entreprise de répondre à une obligation légale ou de se conformer à la réglementation (type CACES, certiphytos, FCO, etc.).
  • Les formations liées à transition numérique (progiciels de gestion, etc.).
  • Les formations internes.

Comment en profiter ?

Rapprochez-vous de votre conseiller OCAPIAT.