Imprimer la page

VIVEA : les critères de prise en charge des formations

Unep > Base documentaire > Social emploi et formation > VIVEA : les critères de prise en charge des formations

Publié le 22 septembre, 2021 à 13h44 , mis à jour le 23 septembre, 2021 à 16h01

Qu’est-ce que VIVEA ?

Vivea est un fonds d’assurance formation qui a été créé en 2001 entre les syndicats agricoles et des organisations agricoles. Vivea aide les chefs d’entreprises agricoles à développer leurs compétences et faire évoluer leurs pratiques.

Stratégie et thèmes de formation

Le plan stratégique de VIVEA est établi sur 5 an : 2021-2026. Il défini 5 thèmes prioritaires dont vont découler les thématiques de formation pour les travailleurs non salariés agricoles :

  • Conforter la position du chef d’entreprise
  • Créer de la valeur
  • Préserver l’environnement, le climat et le bien-être animal
  • Déployer des solutions digitales

Se faire rembourser une formation

VIVEA assure la gestion et la mutualisation de la contribution formation collectée annuellement par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou les caisses générales de la sécurité sociale des départements d’outre-mer (CGSS).

Chaque agriculteur, contributeur VIVEA, dispose au maximum de 2 250 € de prise en charge par an pour se former :

  • Ce crédit est disponible sur l’année civile, de janvier à décembre ;
  • Une formation commencée en année N peut se terminer en mars de l’année N+1 ;
  • Le crédit n’est pas reportable d’une année sur l’autre.

La prise en charge des actions de formation est réalisée sous certaines conditions :

  • Conformité au regard de la loi ;
  • Correspondance des priorités du comité VIVEA compétent (composé des représentants des organisations professionnelles agricoles) ;
  • Disponibilité de l’enveloppe financière nécessaire par le comité ;
  • Vous êtes à jour de votre contribution VIVEA (du paiement de la contribution formation auprès de la MSA sur l’année N-1 ou à jour de l’échéancier de paiement mis en place avec la MSA).

Les nouveaux installés sont considérés comme des contributeurs à jour de leur contribution au cours de l’année de leur installation et de la suivante, sous réserve de fournir à VIVEA une attestation de la MSA.

Plus d’informations sur www.vivea.fr