Imprimer la page

Responsabilité des paysagistes pour l’ignifugation des plantes artificielles

Unep > Base documentaire > Techniques, environnement et métiers spécialisés > Responsabilité des paysagistes pour l’ignifugation des plantes artificielles

Publié le 27 septembre, 2018 à 12h15 , mis à jour le 22 juillet, 2021 à 11h38

Les paysagistes d’intérieur installent parfois des plantes artificielles chez leurs clients. Dans certains cas, comme en entreprises ou dans les établissements recevant du public, des mesures de sécurité impose l’ignifugation des plantes artificielles. Cette prestation est souvent réalisée par l’entreprise du paysage, qui engage sa responsabilité de différentes manières. Le document ci-dessous examine la réglementation sur le sujet et apporte des conseils pour que le paysagiste d’intérieur gère au mieux l’engagement de sa responsabilité.

Ces documents sont réservés aux adhérents de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage. Pour adhérer à l’Unep, cliquez ici.

Miniature pdf
Note de synthèse – Ignifugation des plantes artificielles – 2018 219.69 Kb
Connectez-vous pour accéder à ce fichier