Imprimer la page

Prévention des piqûres de tique et de la maladie de Lyme

Unep > Base documentaire > Santé sécurité au travail > Prévention des piqûres de tique et de la maladie de Lyme

Publié le 11 juin, 2018 à 10h14 , mis à jour le 16 septembre, 2020 à 16h47

Par leurs activités en extérieur, les professionnels du paysage sont particulièrement soumis au risque de piqûre de tiques. Or, cet arachnide peut être infecté par une bactérie qui, si elle est transmise au travailleur, peut donner lieu à la maladie de Lyme. Celle-ci est en très forte progression ces dernières années selon Santé Publique France  : 55.000 nouveaux cas ont été identifiés en 2016. L’employeur doit donc inclure ce risque dans sa démarche de prévention.

Afin de se protéger au mieux, il faut tout d’abord se prémunir de la tique en elle-même. La période de piqûre la plus à risque se situe du printemps à l’automne. Les herbes hautes, les forêts et les prairies favorisent son développement. Le dépliant produit par la MSA et l’INRS détaille :

  • les moyens de précaution contre les tiques
  • la conduite à tenir en cas de piqûre
  • la surveillance des symptômes

Ce dépliant est accessible à tous.
Pour plus d’informations, consultez le site internet de la MSA et la page dédiée de l’INRS.

Miniature pdf
Msa Inrs Maladie Lyme Tiques 3.48 Mb
Télécharger