Imprimer la page

Le jardin contemporain

Epuré, graphique et d’un entretien limité, le jardin contemporain applique des principes de composition liés à la vie moderne. Il doit en effet offrir un lieu de vie agréable à l’extérieur, destiné aux loisirs et à la convivialité, avec le moins de contraintes possibles.

Dans ce jardin contemporain, la végétation est considérée au même titre que le revêtement de sol, le mobilier d’extérieur et les autres éléments permettant l’aménagement et la décoration de cet espace.

Cette végétation est une valeur ajoutée dans un décor permettant de disposer du jardin comme d’une pièce à vivre, mais n’en est pas la composante principale comme dans un jardin à la française, un jardin anglais ou un jardin de curé.

Jardin contemporain - Entreprise Green Style

Les caractéristiques du jardin contemporain

Un dessin épuré

Ce style de jardin joue avec des lignes graphiques et des formes simples pour allier une esthétique design à un usage optimisé des lieux. Les circulations sont pratiques, aménagées avec des matériaux homogènes, plutôt de dimensions XXL. Le plan du jardin reste sobre, avec soit de larges courbes, soit des perspectives directes et sur de courtes distances aboutissant à un élément remarquable, un coin détente décoré avec soin ou un bassin. Les pots contemporains surdimensionnés s’utilisent aussi comme éléments du décor, afin d’encadrer un espace défini ou de focaliser l’attention sur une trajectoire. Ils renforcent le graphisme général, et ajoutent souvent une note de couleur vive tranchant sur le fond de verdure persistante.

Un espace de vie bien aménagé

Dans une création de jardin contemporain, une terrasse suffisamment large doit pouvoir accueillir un coin repas, un barbecue, un coin détente avec canapé et fauteuils. Cet espace sera protégé des vents à l’aide de claustras ou d’une haie végétale. Il est bien exposé pour profiter du soleil tard dans la journée, à l’heure où l’on invite les amis après la journée de travail. Dans un petit jardin urbain contemporain, l’espace de vie occupe la superficie totale. La végétation se retrouve alors sur le pourtour, sur les surfaces verticales, dans des bacs ou est incluse dans la terrasse.

Des plantes persistantes associées à des graminées

Pour créer des contrastes de formes et de port, les feuillages arbustifs persistants jouent avec ceux des graminées, plus souples. Ces plantes restent belles toute l’année, leurs volumes quasi permanents conservent la structure donnée au jardin et dans le cas des arbustes, abritent des regards indiscrets et du voisinage. Les graminées apportent de la douceur dans un jardin contemporain, car elles oscillent quand il y a du vent et deviennent l’élément végétal qui anime les lieux. Elles ont l’avantage de pousser sans soin ni entretien en dehors d’une taille annuelle pour les graminées caduques.

A savoir
: aujourd’hui, dans l’optique d’obtenir un jardin écologique respectueux de l’environnement, il est conseillé de réintroduire des plantes caduques, dans les catégories des vivaces et des arbustes. Celles-ci améliorent la biodiversité et attirent les insectes pollinisateurs. Elles permettent également aux citadins de se reconnecter avec le cycle des saisons et de profiter des différentes teintes que prennent les feuillages, depuis le débourrement printanier jusqu’à la chute des feuilles en automne.

Une homogénéité de couleurs

Les teintes du jardin contemporain tournent principalement autour des tons plutôt gris, noir, taupe ou blanc qui font ressortir le vert des végétaux plantés. Ce fond homogène peut être réveillé par des éléments de décor de couleur plus vive (pots, mobilier, bordures) accentuant le contraste.

Les matériaux du jardin contemporain

Les revêtements de sol prennent une grande importance dans l’aménagement de jardin, en particulier dans celui du jardin contemporain, car ils font partie intégrante de l’esthétique du lieu. Le style épuré tient en grande partie dans celui du revêtement de la terrasse et des circulations.
–    La pierre naturelle ou reconstituée est largement employée, en format de grandes dimensions. L’ardoise a, ces dernières années, eu un succès grandissant grâce à sa teinte noire mêlée de reflets bleutés.
–    Le béton coloré et le grès cérame sont également très employés dans ce style de jardin.
–    Le bois a toujours conservé une place de choix pour le revêtement de la terrasse, mais dans une forme plus actuelle avec les bois composites teintés en gris anthracite, gris clair, beige ou rosé.
–    Galets et graviers décoratifs font partie de la palette utilisée, en association avec les dalles extra-larges, pour décorer les joints ou créer des bordures.

La matière des éléments décoratifs comme les pots, les bordures, les bassins d’ornement hors-sol, les fontaines et murs d’eau, est choisie en fonction des courants esthétiques en vogue. Depuis de nombreuses années, le métal est tendance pour son aspect industriel érigé en style.
Cette tendance s’accentue avec un choix de plus en plus large entre l’acier corten, le zinc brut ou poli, l’aluminium thermolaqué, l’acier galvanisé. Les fers à béton récupérés servent à fabriquer des encadrements de jardin potager surélevé, des pergolas et des arceaux.

Côté mobilier, les matériaux résistants aux aléas climatiques sont plébiscités car ils facilitent l’entretien du jardin. Car le jardin contemporain conservant son espace de vie toute l’année, il n’est plus d’usage d’abriter au garage le mobilier d’extérieur en hiver. Résine, aluminium, toile batyline, polypropylène et matières composites sont déclinés dans une palette de produits adaptés à tous les budgets.