Imprimer la page

Les Entreprises du Paysage appellent les candidats aux élections municipales 2020 à verdir leur programme

Unep > Actualités – Les entreprises du paysage > Actualité de l'Unep > Les Entreprises du Paysage appellent les candidats aux élections municipales 2020 à verdir leur programme

Publié le 30 janvier, 2020 à 15h33 , mis à jour le 28 février, 2020 à 16h55

Il faut végétaliser nos villes ! Cette demande des habitants, largement relayée par les médias, semble être entendue par les futurs candidats aux élections municipales de mars 2020, qui verdissent leur discours. Maintenant, il faut verdir les programmes !

Au-delà des promesses de campagne, il sera nécessaire d’agir concrètement dès le lendemain des élections, car il y a urgence : loin d’être un simple argument électoral, la végétalisation des villes est l’une des solutions aux conséquences des dérèglements climatiques. Lutte contre les îlots de chaleur, réduction de la pollution, amélioration de l’infiltration des eaux de pluie, maintien de la biodiversité … les bienfaits des espaces verts ne sont  plus à démontrer. 

Pour accompagner les futurs maires dans la mise en œuvre leurs promesses, l’Unep, Val’hor et l’ensemble de la filière du végétal ont édité 2 guides pratiques qui donnent des clés pour une ville verte.

Les 4 propositions de l’Unep pour une ville verte

  • Rafraîchir des zones urbaines. À chaque révision d’un plan local d’urbanisme, les collectivités doivent confier la réalisation d’une étude préalable à un paysagiste-concepteur.
  • Lutter contre l’imperméabilisation des sols. Pour ce faire, il est possible, dans les plans locaux d’urbanisme d’imposer aux nouveaux projets un coefficient de biotope, une part minimale de surface non imperméabilisable, et fixer des obligations de végétalisation de toitures au-delà d’une certaine surface.
  • Maintenir et développer la biodiversité en consacrant dans le budget de la ville au moins 50 € par habitant aux espaces verts.
  • Lutter contre la pollution et engager une politique d’achats publics de qualité. En fixant des critères techniques et environnementaux aux appels d’offres, et en exigeant la présence d’un concepteur dans tous les projets d’aménagement de l’espace public.

A lire aussi “Repeindre la ville en vert”, tribune de Catherine Muller, parue dans les Echos, le 26 novembre 2019.

Miniature pdf
Municipales 2020 : voir la ville en vert ! – mémorandum de l’Unep à l’usage des candidats – novembre 2019 438.92 Kb
Télécharger
Miniature pdf
Plaidoyer Valhor Municipales 2020 779.25 Kb
Télécharger