P.C.6-R0 : Conception des systèmes d’arrosage

Pc6 Ro

Objet et domaine d’application 


Les présentes règles ont pour objet de définir les prescriptions minimales  de  conception  des  systèmes  d'arrosage.  Elles  s'étendent à toutes les installations ou parties d'installations  effectuées par les installateurs d’arrosage.
Ces  règles  professionnelles  visent  à  concevoir  des  systèmes  d’arrosage   permettant   de   limiter   les   consommations   d’eau  en  apportant  le  juste  arrosage  nécessaire  au  bon  développement du végétal dans les aménagements paysagés et à la qualité des surfaces sportives. Les   applications   de   systèmes   d’arrosage   à   des   fins   de   lavage,  de  nettoyage,  d’abaissement  de  température  dans  le  domaine  industriel  peuvent  être  faites  en  suivant  ces  préconisations.

Les présentes règles ont pour objet de définir les prescriptions minimales de conception des systèmes d'arrosage. Elles s'étendent à toutes les installations ou parties d'installations effectuées par les installateurs d’arrosage.

Ces règles professionnelles visent à concevoir des systèmes d’arrosage permettant de limiter les consommations d’eau en apportant le juste arrosage nécessaire au bon développement du végétal dans les aménagements paysagés et à la qualité des surfaces sportives.

Les applications de systèmes d’arrosage à des fins de lavage, de nettoyage, d’abaissement de température dans le domaine industriel peuvent être faites en suivant ces préconisations.


Ne sont pas concernées par la conception des systèmes d'arrosage :

  • Les installations utilisées à des fins liées à la sécurité réglementaire incendie.

Termes définis dans le fichier PDF


  • Typologie des systèmes d’arrosage : Système d'arrosage, Arrosage intégré, Arrosage manuel, Arrosage automatique programmé, Arrosage par sub-irrigation ou arrosage sous-surfacique
  • Matériels d’arrosage utilisés : Buse, Canne, Montage souple ou montage articulé, Arroseur escamotable à jet fixe (type tuyère), Arroseur escamotable à jet rotatif, Micro-asperseur, Goutteur, Tuyau goutte-à-goutte, Arroseur auto-moteur, Bouche d'arrosage, Disconnecteur hydraulique, Clapet anti-vidange, Regard à vannes, Programmateur, Programmateur sur secteur, Programmateur autonome, Gestion centralisée, Gestion à distance, Electrovanne, Solénoïde, Vanne volumétrique à réarmement manuel, Sondes de détection des conditions climatiques, Débitmètre, Compteur d’eau, Station de pompage, Surpresseur, Source d’eau, Pompe doseuse, Limiteur de débit, Régulateur de pression aval, Clapet anti-retour, Ventouse à double effet, Appareil de robinetterie (vanne), Vanne manuelle, Vanne de purge, Vanne automatique télécommandée, Clapet vanne, Canalisation d'arrosage, Canalisation primaire, Canalisation secondaire, Câble électrique, Fourreau, Décodeur
  • Terminologie spécifique à la conception des systèmes d'arrosage : Portée (d'un asperseur ou diffuseur), Dose d'arrosage, Implantation, Programme d'arrosage, Sectorisation, Séquence d'arrosage, Voie d'arrosage, Cycle d'arrosage, Durée du cycle d'arrosage, Fenêtre d'arrosage, Fréquence d'arrosage, Zone hydraulique, Arrosage par aspersion, Pression, Pression statique, Pression dynamique, Débit, Perte en charge, Angle, Secteur
  • Définitions agronomiques : Apport pluviométrique, Evapotranspiration, Evapotranspiration potentielle (ETP ou ET), Evapotranspiration maximale (ETM), Humidité relative, Coefficient cultural, Evapotranspiration réelle, Granulométrie du sol, Structure du sol, Capacité de rétention d’eau, Réserve utile en eau du sol, Réserve facilement utilisable, Vitesse d’infiltration ou conductivité hydraulique, Vitesse du vent

Présentation de la règle professionnelle « Conception des systèmes d'arrosage »


La norme NF EN 484-1 définit la liste et le type d’informations qu’un maître d’ouvrage public doit mettre à disposition de l’installateur. Ces dispositions ne s’appliquent pas aux petites surfaces ou aux clients particuliers, pour lesquels il est préconisé de collecter les informations suivantes avant de réaliser une installation.

Informations sur le site du projet

Les informations à collecter au minimum sont les suivantes :

  • surface du terrain, contours, voisinage ;
  • orientation du terrain ;
  • emplacement des constructions ;
  • position des pelouses, massifs, allées, rocailles ;
  • position des haies, buissons, arbres, etc. ;
  • importance et sens des pentes du terrain ;
  • nivellement du sol ;
  • réservations, traversées de routes, réseaux, divers, etc.


Profils paysagers

Il est indispensable de caractériser les espèces présentes, notamment au niveau physiologique. Les espèces végétales ont en effet un développement propre ainsi que des besoins en eau spécifiques, ces derniers devant être pris en compte pour définir les fréquences d’arrosage.
Par ailleurs, il faut prendre en compte leurs positions car elles peuvent gêner l’utilisation d’un système d’arrosage donné ou en tous cas guider le positionnement des arroseurs.


Les pelouses sans obstacle

Zones   engazonnées   qui   se   caractérisent   par   l’absence d’obstacle pouvant gêner un asperseur. Elles se caractérisent par des profondeurs d’enracinement faibles, de 5 à 15 cm.


Les pelouses avec obstacles

Zones  engazonnées  qui  se  caractérisent  par  la  présence  d’obstacles  (arbres,  arbustes,  lampadaires,  etc.)  pouvant  gêner les arroseurs


Les plates-bandes

Elles se caractérisent par des bandes plutôt étroites (0,30 à 2,50m), couvertes de végétation. Il peut s’agir de gazon ou d’autres plantes, dont les profondeurs d’enracinement varient de 15 à 40 cm.


Massifs d’annuelles

Caractérisés par des plantes de faible hauteur, dont les profondeurs d’enracinement sont d’environ 20 cm.


Massifs d’arbustes

Caractérisés par des plantes de taille moyenne, et de densité moyenne. Les profondeurs d’enracinement varient en fonction de l’espèce de 30 à 40 cm.


Les rocailles

Elles se caractérisent par des bandes en pente, de formes évolutives et couvertes d’une plantation éparse, de plantes vivaces. La profondeur de sol est faible, environ 20 cm, et le sol en général riche en éléments grossiers, très drainants. La profondeur d’enracinement est variable, de 10 à 30 cm.


Les haies

Alignement d’arbres ou d’arbustes. Les profondeurs d’enracinement des haies varient en fonction de l’espèce, de 60cm à plus de 2m3.


Les arbres

Ils peuvent être isolés, en alignement, en bosquet. Ils peuvent nécessiter un arrosage indépendant. La profondeur de sol disponible pour les arbres dépend en général de l’aménagement ; les fosses de plantations font au minimum 2m3.


Bacs et jardinières, balcons et terrasses

En général composés de plantes annuelles, de plantes vivaces et de petits arbustes. Ce profil paysager nécessite de prendre en compte le drainage et/ou l’existence d’un exutoire. Les supports de plantation sont souvent des mélanges de terre et d’amendements organiques (tourbe, compost par exemple) de forte capacité de rétention d’eau, sur une profondeur pouvant aller jusqu’à 1m (60cm en moyenne).


Les massifs

Ils se caractérisent par des formes évolutives couvertes de plantations d’arbustes et/ou de plantes vivaces, voire de plantes annuelles.



Retrouvez la règle professionnelle « Conception des systèmes d’arrosage » au complet en suivant le lien ci-dessous :


Les autres règles de l'Axe 1 : travaux de mise en œuvre et d'entretien des plantes

> P.C.1-R0 (Décembre 2012) - Travaux des sols, supports de paysage
> P.C.2-R1 (Février 2012) - Travaux de plantation des arbres et des arbustes
> P.C.3-R0 (Janvier 2014) - Travaux de plantation des massifs
> P.C.4-R0 (Juin 2013) - Mise en œuvre des gazons (hors sols sportifs)
> P.C.5-R0 (Juin 2018) - Travaux d'arboriculture fruitière
> P.C.7-R0 (Juillet 2014) - Travaux de mise en œuvre des systèmes d'arrosage
> P.E.1-R (Octobre 2013) - Travaux d'entretien des arbres
> P.E.2-R0 (Octobre 2013) - Travaux d'entretien des arbustes
> P.E.3-R0 (Janvier 2014) - Travaux d'entretien des plantes annuelles, bisannuelles, vivaces et bulbeuses
> P.E.4-R0 (Juillet 2012) - Travaux de maintenance des systèmes d'arrosage
> P.E.5-R0 (Janvier 2015) - Travaux d'entretien des gazons (hors sols sportifs)