C.E.1-R0 : Travaux d'entretien des constructions paysagères

Ce1 Couverture

Objet et domaine d’application 


L’ouvrage paysager est une réalisation constituée de diverses composantes, principalement en matériaux inertes. Il est intégré dans un jardin ou un aménagement paysager et il nécessite comme ces derniers un entretien régulier. Cet entretien vise à prolonger dans le temps les caractéristiques initiales de l’ouvrage, son aspect esthétique et son intégration dans l’environnement.

Ne sont pas concernés :

  • les ouvrages qui, par leur dimensionnement, le volume qu’ils retiennent ou leur structure, relèvent davantage du domaine du génie civil ;
  • les travaux de reprises, c’est-à-dire la remise en état de l’ouvrage suite à un dommage ne relevant pas de son évolution et/ou de son usage normal ;
  • l’entretien des baignades, bassins, réseaux enterrés, qui est abordé spécifiquement au sein d’autres règles professionnelles du paysage ;
  • l’arrosage automatique ;
  • les ouvrages sportifs ;
  • les systèmes de végétalisation de façades ;
  • l’entretien courant des végétaux.


Termes définis dans le fichier PDF


  • Aire collective de jeux
  • Bois composite
  • Entretien courant
  • Réparation
  • Restauration/Réfection
  • Rénovation
  • Nettoyage à pression contrôlée
  • Désagrégation
  • Corrosion
  • Patine
  • Traitements de surface d'un matériau
  • Hydrofuge
  • Oléofuge
  • Minéralisant
  • Durcisseur
  • Lasure
  • Biocide
  • Délai de rentrée


Présentation de la règle professionnelle

« Travaux d'entretien des constructions paysagères »

Un entretien qui dépend de l'ouvrage initial

Les futures opérations d’entretien, de remplacement des pièces d’usure et de réfection doivent être prises en compte dès la conception du projet.

  • Les matériaux adaptés au milieu dans lequel ils sont mis en oeuvre se dégradent moins vite, limitant ainsi l’entretien. De même, la bonne qualité des matériaux, des accessoires ou des fournitures préconisés dès la conception est essentielle pour éviter des dépenses d’entretien ou de restauration coûteuses. Une bonne connaissance des conditions pédoclimatiques et de la gamme des produits aide à faire les bons choix de conception. Ces considérations sont abordées dans les règles professionnelles consacrées à la création des ouvrages paysagers (C.C.3-R0, C.C.4-R0, etc.)
  • La prise en compte des besoins et des pratiques des futurs usagers au moment de la conception est un gage de pérennité pour l’ouvrage et limite la charge des futures opérations d’entretien. En effet, les usages non prévus ou inadaptés génèrent une dégradation plus rapide des ouvrages.

Les dégradations liées à un usage inapproprié de l’ouvrage le rendant impropre à destination ne peuvent pas être considérées comme un manquement au devoir de conseil ni associées à un défaut d’entretien.


Retrouvez la règle professionnelle « Travaux d'entretien des constructions paysagères » au complet en suivant le lien ci-dessous :


Les autres règles de l'Axe 2 : travaux d'aménagement et d'entretien des constructions paysagères

> C.C.1-R0 (Octobre 2013) - Travaux de terrassement des aménagements paysagers
> C.C.2-R0 (Septembre 2014) - Travaux de mise en œuvre de réseaux dans le cadre d'un aménagement paysager
> C.C.3-R0 (Juillet 2016) - Travaux liés aux revêtements et à leurs fondations, aux bordures et aux caniveaux
> C.C.4-R0 (Mai 2016) - Travaux de mise en place de murets paysagers, d'ouvrages de retenue de sol et d'escaliers
> C.C.8-R0 (Mai 2016) - Travaux de réalisation de bassins d'ornement
> C.C.9-R0 (Décembre 2017) - Conception et réalisation de baignades biologiques avec filtration biologique
> C.C.10-R0 (Juillet 2013) - Conception et réalisation de baignade biologique à filtration intensive