C.C.3-R0 : Travaux liés aux revêtements et à leurs fondations, aux bordures et aux caniveaux

Cc3 Ro

Objet et domaine d’application 


Les présentes règles traitent des différents revêtements et structures de chaussée destinés à supporter les circulations correspondant aux classes et sous-classes de trafic définies dans le tableau du présent document.

Ces règles traitent des grands types de revêtements suivants :

  • les pavés et les dalles (pierres naturelles, naturelles transformées et béton préfabriqué) ;
  • les revêtements en béton coulé en place (structures neuves, travaux de reprise sur revêtement en béton coulé existant) ;
  • les platelages bois ;
  • les enrobés (hydrocarbonés, synthétiques) ;
  • les revêtements alvéolaires (dalles alvéolaires, nattes alvéolées) ;
  • les revêtements particuliers (surfaces gravillonnées, surfaces biodégradables, sols souples non sportifs, bandes de roulement, etc.) ;
  • les stabilisés (stabilisés renforcés, sols stabilisés mécaniquement).


Ne sont pas concernés par les travaux liés aux revêtements et à leurs fondations, aux bordures et aux caniveaux :

  • les voiries des classes T5 à T0 (voiries urbaines, routes, autoroutes, etc.) ;
  • les travaux de terrassement (cf. règles professionnelles C.C.1-R0 « Travaux de terrassements des aménagements paysagers ») ;
  • les voiries et les parkings verts (cf. § 3.7 des règles professionnelles P.C.4-R0 « Travaux de mise en oeuvre des gazons (hors sols sportifs) ») ;
  • les circulations cyclables et cavalières ;
  • les installations connexes (réservations, éclairage) ;
  • les différents calepinages ou matériaux (quelques exemples sont néanmoins présentés dans les présentes règles) ;
  • l’entretien des revêtements (cf. règles professionnelles C.E.1-R0 « Travaux d’entretien des constructions paysagères »).

Termes définis dans le fichier PDF


  • Revêtements : Dalle, Dallage, Pavé, Pavage, Platelage bois, Revêtement en béton coulé en place
  • Matériaux et accessoires : Adjuvant, Asphalte coulé, Béton, Bi-couche, Bitume, Classes de bois, Concassé, Enduit superficiel, Enrobé, Enrobé bitumineux, Granulats (agrégats), Hydrocarboné, Liant, Liant hydraulique, Mortier, Produit en pierres naturelles, Résine, Stabilisé
  • Éléments de structure : Bandeau (bande rive), Bande bitumeuse, Caillebotis, Lambourde, Plot, Solin, chanfrein ou épaulement
  • Techniques et procédés : Appareillage, Calepinage, Répandage
  • Définitions générales : Dimension nominale, Eaux superficielles, L'aire piétonne, La piste cyclable, Perméabilité, Point singulier, Portance, Traficabilité, Voirie légère, Voirie lourde, Voirie piétonne
  • Structure de revêtement : Couches d'assise, Lit de pose / Couche de liaison, Couche de roulement, Revêtement
  • Joint : Joint de construction (de reprise) / arrêt de coulage, Joint de dilatation, Joint d'isolement, Joint de retrait

Présentation de la règle professionnelle « Travaux liés aux revêtements et à leurs fondations, aux bordures et aux caniveaux »


Les prescriptions techniques relatives à la préparation du chantier, aux opérations préalables et aux travaux préliminaires sont respectivement décrites dans les parties 3.1, 3.2 et 3.3 des règles professionnelles C.C.1-R0 « Travaux de terrassements des aménagements paysagers ». L’ensemble des prescriptions et des points de contrôle de ces trois parties sont valables pour les travaux liés aux revêtements et à leurs fondations.

Remarque : la liste des matériaux de revêtement présents dans la règle professionnelle n’est pas exhaustive.

Généralités communes à tous les types de revêtements

Quel que soit le type de revêtement, l’entrepreneur qui réalise la pose engage sa responsabilité. De même, il revient à l’entrepreneur d’accepter ou non le support avant son intervention.

Point de contrôle contradictoire

Le devis de travaux intègre une clause d’acceptation dans laquelle le client concède à l’entrepreneur la décision d’accepter ou non le support. Les dimensions et les cotes de l’assise sont vérifiées.


La description et prescriptions esthétiques et techniques

Le choix d’un revêtement de sol dépend de plusieurs facteurs qu’il faut discuter (avantages et inconvénients) avant de se positionner sur tel ou tel matériau. Voici une représentation schématique des choix de réflexion qui entrent en compte pour tout type de revêtement de sol.


Liaison et continuité de circulation dans le choix des revêtements

Un revêtement de sol est toujours intégré dans un environnement existant, et se compose généralement de matériaux dont l’aspect esthétique va évoluer avec le temps. C’est une liaison entre deux revêtements existants. Ainsi, il convient de prendre en compte les revêtements présents alentours. Dans certains cas, les souhaits esthétiques peuvent être contraints par l’existant, si l’on souhaite conserver une harmonie avec l’environnement.


Lisibilité - visibilité

Chaque usager doit pouvoir facilement reconnaître et identifier la fonction de chaque espace de circulation pour leur utilisation respective. Cette précaution est particulièrement nécessaire dans le cas d’espaces de circulation mixte.


Prise en compte du contexte environnemental

La mise en place d’un revêtement implique de prendre en compte :

  • le bâti et les ouvrages présents alentours ;
  • les autres revêtements mis en place à proximité ;
  • les usages ;
  • les éventuelles protections du patrimoine qui régissent l’aménagement ;
  • le milieu naturel ;
  • etc.

Apportant son expertise, le professionnel du paysage joue alors un rôle de conseil.


Retrouvez la règle professionnelle « Travaux liés aux revêtements et à leurs fondations, aux bordures et aux caniveaux » au complet en suivant le lien ci-dessous


Les autres règles de l'Axe 2 : travaux d'aménagement et d'entretien des constructions paysagères

> C.C.1-R0 (Octobre 2013) - Travaux de terrassement des aménagements paysagers
> C.C.2-R0 (Septembre 2014) - Travaux de mise en œuvre de réseaux dans le cadre d'un aménagement paysager
> C.C.4-R0 (Mai 2016) - Travaux de mise en place de murets paysagers, d'ouvrages de retenue de sol et d'escaliers
> C.C.8-R0 (Mai 2016) - Travaux de réalisation de bassins d'ornement
> C.C.9-R0 (Décembre 2017) - Conception et réalisation de baignades biologiques avec filtration biologique
> C.C.10-R0 (Juillet 2013) - Conception et réalisation de baignade biologique à filtration intensive
> C.E.1-R0 (Juillet 2018) - Travaux d'entretien des constructions paysagères