B.C.3-R0 : Conception, réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par bardage rapporté

Bc3 R0

Objet et domaine d’application 


Les murs végétalisé ont pour finalité l’ornement d’un ouvrage bâti, en ne se substituant pas aux fonctions primaires du mur support telles que l’étanchéité à l’air et à l’eau, l’isolation thermique et phonique, la résistance du bâtiment, mais elles peuvent en améliorer les propriétés.

Ces recommandations professionnelles complètent sans les contredire les différents textes réglementaires en vigueur dans le domaine de la construction pouvant interférer avec les murs végétalisés, notamment :

  • les normes concernant les classes de matériaux ;
  • les documents techniques unifiés (DTU) concernant les techniques de pose ;
  • les éventuels avis techniques de pose (ATEC).

L’entreprise doit en avoir connaissance, leur consultation est donc vivement recommandée. En tout état de cause et en cas de contradiction, il reviendra aux organismes de contrôle technique de se prononcer.

Enfin, il est fortement recommandé aux intervenants de se rapporter aux règles professionnelles P.C.2-R1 « Travaux de plantation des arbres et des arbustes », P.C.3-R0 « Travaux de plantation des massifs », P.C.6-R0 « Conception des systèmes d’arrosage», P.C.7-R0 «Travaux de mise en œuvre des systèmes d’arrosage » et P.E.4-R0 « Travaux de maintenance des systèmes d’arrosage ».

Sont concernés uniquement les systèmes de végétalisation verticale pérennes associés à une façade de bâtiment, quels que soient les éléments porteurs (bois, béton, métal, etc.), extérieurs ou intérieurs, par bardage rapportés. Ces ouvrages ont une durabilité d’au moins 25 ans. Les solutions de végétalisation de façade par plantes grimpantes sont abordées dans la recommandation professionnelle B.C.5-R0 « Conception,réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par plantes grimpantes ».


Ne sont pas concernés par la conception, réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par bardage rapporté :

  • les travaux de bord de route : accompagnements de voirie, gabions remplis de matériau inerte ;
  • les murs modulaires en béton préformé ;
  • les murs de soutènement ;
  • le fleurissement saisonnier : SIFU, bacs de plantes retombantes, plantes volubiles annuelles ;
  • les arbres palissés ;
  • la végétation de pied de façade ;
  • les plantes grimpantes.

Termes définis dans le fichier PDF


  • Présentation générale des ouvrages
  • Description technique des solutions de végétalisation de façade : Généralités, Cage métallique (gabion), Modules préformés, Cassettes métalliques modulaires, Système linéaire de cassettes métalliques à paniers, Mur végétal sur nappe continue
  • Termes relatifs au matériel d’arrosage : Goutteur, Nappe d'irrigation, Pompe doseuse volumétrique, Recyclage
  • Catégories de plantes : Adventice, Plante ligneuse, Plante vivace
  • Propriétés agronomiques : Support de culture, Engrais, Hydroponie, Propriétés chimiques, Conditions d'utilisation de l'eau dans les substrats, Capacité maximale en eau (CME), Eaux de drainage
  • Termes relatifs à la façade du bâtiment : Enduit, Façade non porteuse, Façade porteuse, Lame d'air, Mur rideau, Mur rideau, Mur panneau, Mur support
  • Documents de référence : Documents techniques unifiés (DTU), Avis technique (ATEC)
  • Relations contractuelles et intervenants : Appréciation technique d'expérimentation (ATEX), Contrôleur technique, Maître d'ouvrage, Maître d’œuvre, Travaux de parachèvement, Travaux de confortement, Constat de reprise

Présentation de la règle professionnelle « Conception, réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par bardage rapporté »


Les responsabilités selon les procédures

Cas de la commande du maître d’ouvrage au fabricant qui livre, pose et garantit le produit

Le maître d’ouvrage doit désigner un maître d’œuvre pour la phase « direction des travaux », car juridiquement il n’a pas de compétences techniques.

Le maître d’œuvre doit alors contrôler jusqu’à réception de l’ouvrage la conformité des fournitures et prestations au titulaire du marché.

Les principales étapes de contrôle sont les suivantes.

  • Réception des fournitures composantes du système sur le chantier, avec validation par le maître d’œuvre.
  • Constat d’achèvement des prestations végétales par le maître d’œuvre et l’entreprise. Le maître d’œuvre établit un compte rendu au maître d’ouvrage, en indiquant les conformités et les défauts éventuels. Ce constat marque le début de la période de garantie, au cours de laquelle sont réalisés les travaux de parachèvement (finitions) et de confortement (entretien de la végétation).
  • Constat de reprise après la saison de végétation active (15 août / 15 octobre ou plus tôt pour éléments précultivés), remplacement des végétaux mort soudé périssant à une date butoir à fixer (31 décembre ou 15 avril suivant, selon les régions). Un procès-verbal signé du maître d’œuvre et de l’entreprise est établi.
  • Préparation à la réception par le maître d’œuvre à la fin de la garantie de reprise.
  • La réception est effectuée par les signataires du marché, c’est-à-dire le maître d’ouvrage et l’entreprise qui a réalisé les plantations.


Cas de la commande du maître d’ouvrage au fabricant qui livre et fait poser en sous-traitance et garantit le produit

Une entreprise paysagiste peut intervenir pour la mise en œuvre pour le compte du fournisseur fabricant titulaire du marché, en tant que sous-traitant dûment déclaré. Elle n’est pas responsable de l’ouvrage vis-à-vis du maître d’ouvrage, mais seulement de la conformité de ses prestations commandées par le fournisseur, et dans le respect des règles professionnelles.


Cas de la commande du maître d’ouvrage au fabricant qui livre et fait poser en co-traitance et garantit le produit

Après avoir fait le choix du type de co-traitance, soit celle d’entreprises conjointes ou celle d’entreprises solidaires, une entreprise paysagiste peut intervenir pour la mise en œuvre pour le compte du fournisseur fabricant titulaire du marché, en tant que co-traitant dûment déclaré. Elle est co-responsable de l’ouvrage vis-à-vis du maître d’ouvrage, selon les termes du contrat de co-traitance, et pas seulement de la conformité de ses prestations commandée par le fournisseur, et dans le respect des règles professionnelles.


Cas de la commande du maître d’ouvrage à une entreprise du paysage

Le marché de travaux est attribué à une entreprise du paysage sur la base d’un projet et d’un Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) élaboré par un maître d’œuvre. Par rapport au cas précédent, la procédure de réception qui va engager l’entière responsabilité de l’entreprise et dégager celle du fournisseur est la suivante.

  • Réception par l’entreprise des fournitures livrées par le fabricant. Un bon de livraison est signé. Il engage les entreprises concernées (fournisseur et poseur) sur la conformité.
  • Procès verbal de réception des fournitures par le maître d’œuvre et l’entreprise, après en avoir contrôlé la conformité par rapport aux pièces du marché.
    À partir du moment où l’entreprise a accepté les fournitures, elle en devient entièrement responsable. En ce qui concerne la végétalisation, il faut considérer deux cas.
  • Les modules sont précultivés : le choix et la mise en œuvre ont été effectués par le fournisseur. L’entreprise peut émettre une réserve et demander au fournisseur d’assurer la garantie jusqu’à réception.
  • La plantation est effectué sur place par l’entreprise, qui en assume la responsabilité jusqu’à réception.

La gestion après réception peut faire l’objet d’un marché différent, puisque l’ouvrage est alors sous la responsabilité entière du maître d’ouvrage. Le titulaire du marché de gestion après réception est seulement responsable de la bonne exécution des prestations demandées. N’ayant pas réalisé l’ouvrage, il n’a pas d’obligation de résultat.


Retrouvez la règle professionnelle « Conception, réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par bardage rapporté» au complet en suivant le lien ci-dessous :


Les autres règles de l'Axe 3 : travaux de mise en œuvre et d'entretien en végétalisation de bâtiment

> B.C.1-R0 (Octobre 2013) - Travaux de paysagisme d'intérieur
> B.C.5-R0 (Septembre 2016) - Conception, réalisation et entretien de végétalisation de façades par plantes grimpantes
> B.E.1-R0 (Juin 2014) - Travaux d'entretien des aménagements de paysagisme d'intérieur