B.C.2-R0 : Travaux de paysagisme d’intérieur : décors permanents en plantes artificielles

Bc2 Couverture

Objet et domaine d’application 


Ces travaux de paysagisme d’intérieur concernent la mise en place de décors permanents et temporaires en plantes artificielles, semi-naturelles ou stabilisées. Ils comprennent la livraison et la mise en œuvre d’un décor végétal composé de plantes d’intérieur, ainsi que des éléments de fixation, de stabilisation et/ou décoratifs.


Ne sont pas concernés :

  • l’entretien des décors naturels permanents (cf. règles professionnelles B.E.1-R0 « Travaux d’entretien des aménagements de paysagisme d’intérieur »)
  • la mise en place de décors en plantes naturelles (cf. règles professionnelles B.C.1-R0 « Travaux de paysagisme d’intérieur : décors permanents en plantes naturelles »).


Termes définis dans le fichier PDF


  • Plantes naturelles
  • Plantes artificielles
  • Plantes semi-naturelles / semi-artificielles
  • Plantes stabilisées
  • Principes de fixation
  • Surfaçage
  • Contenants
  • Ignifugation
  • Installation
  • Hygrométrie
  • Établissement recevant du public
  • Immeuble de grande hauteur
  • Bioagresseurs


Présentation de la règle professionnelle « Travaux de paysagisme d’intérieur : décors permanents en plantes artificielles »


Pourquoi choisir des plantes artificielles plutôt que des plantes naturelles ?

Dans certains lieux, les conditions peuvent être inadaptées à l’installation de plantes naturelles : un manque de lumière, des variations de températures trop fortes, etc. Des conditions sanitaires imposées peuvent interdire l’utilisation de plantes naturelles. Des zones à accès restreint, pour des raisons de sécurité ou de confidentialité, nécessitent parfois des plantes artificielles. Des raisons économiques dictent parfois le recours à des plantes artificielles, moins coûteuses en entretien. Enfin, le choix est parfois imposé par les désirs du client.


Analyse du site

État des lieux

L’état des lieux se fait par l’étude du plan et par une visite du chantier.

Les éléments à prendre en compte sont les suivants.

Les consignes de sécurité et d’hygiène du bâtiment

Les éléments de sécurité et d’hygiène à prendre en compte, notamment pour la disposition de l’aménagement, le choix des matériaux et des végétaux sont les suivants :

  • les règlements de sécurité contre l’incendie dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) ou dans les Immeubles de Grande Hauteur (IGH) ou les dispositions spécifiques liées au bâtiment, notamment pour l’ignifugation ;
  • la toxicité ou le caractère allergène des plantes en fonction du type de public qui fréquente le bâtiment (enfants, salariés, personnes âgées, etc.) et de la destination du bâtiment (hôpital, restaurant, établissement de soins, etc.) qui peuvent imposer l’usage de plantes artificielles ;
  • le plan de prévention ou bien le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS) ;
  • la visibilité et l’accès des panneaux de sécurité et appareils de protection (extincteur, défibrillateur, borne incendie...) ;
  • le sens de circulation et les issues de secours.


Retrouvez la règle professionnelle « Travaux de paysagisme d'intérieur : décors permanents en plantes artificielles » au complet en suivant le lien ci-dessous :


Les autres règles de l'Axe 3 : travaux de mise en œuvre et d'entretien en végétalisation de bâtiment

> B.C.1-R0 (Octobre 2013) - Travaux de paysagisme d'intérieur : décors permanents en plantes naturelles
> B.C.3-R0 (Septembre 2016) - Conception, réalisation et entretien de solutions de végétalisation de façades par bardage rapporté
> B.C.5-R0 (Septembre 2016) - Conception, réalisation et entretien de végétalisation de façades par plantes grimpantes
> B.E.1-R0 (Juin 2014) - Travaux d'entretien des aménagements de paysagisme d'intérieur