Le secteur du paysage peut être fier d’être parmi les premiers à s’être lancé dans l’évaluation de la responsabilité sociétale de ses entreprises, sur la base de la norme internationale ISO 26000. Près d’une vingtaine d’entreprises ont ainsi fait évaluer leur RSE, la plupart par AFNOR certification, selon le référentiel AFAQ 26000.



L’évaluation est réalisée par un auditeur externe qui s’attache à déterminer la stratégie et les performances économiques, environnementales et sociales de l’entreprise. Elle est basée sur le dialogue avec l’entreprise, la rencontre avec la direction et les collaborateurs, la visite de sites (chantiers...) et la rencontre avec des parties intéressées (client, fournisseur, collectivité locale...). Cela permet de noter l’entreprise sur 1000 points et la positionner selon 4 niveaux : Engagement (moins de 300 points), Progression (entre 300 et 500 points), Maturité (entre 500 et 700 points), Exemplarité (plus de 700 points) et donne lieu à l’élaboration d’un bilan responsable qui propose des pistes d’amélioration dans l’entreprise.