Les sols sportifs, des aménagements particuliers

amg


Il est facile d’oublier les terrains de sport lorsque l’on pense aux aménagements paysagers. Pourtant, ce sont bien les capacités et l’expertise des entreprises du paysage qui sont nécessaires pour appréhender toutes les particularités des gazons sportifs. Elles sont les garantes d’une création et d’un entretien efficace et adapté. Et pour les gazons synthétiques aussi !



Une création adaptée aux lieux et aux usages

Football, rugby, golf… Toutes ces pratiques sportives se déroulent sur du gazon, naturel ou synthétique. Les contraintes que de tels usages vont imposer au terrain sont très fortes : le piétinement et les actions arrachant les brins modifient l’état normal du gazon, il doit être adapté pour subir ces traitements. Les fédérations sportives imposent un état standard du gazon qui doit être respecté pour une pratique sportive optimale. Dès la conception de l’aménagement, l’entrepreneur doit donc choisir avec soin le type de gazon qui pourra satisfaire ces prérequis.

Le lieu est également une source de contraintes. Le sol doit permettre une bonne implantation du gazon, synthétique ou non, ainsi qu’une pratique sportive optimale. Sa stabilité, sa perméabilité, sa nature sont des critères importants pour concevoir un terrain de sport adapté, en bon état et durable. La volonté de ne plus utiliser de produits phytosanitaires dans les espaces verts concerne aussi les stades et les terrains de golf : rendant l’intervention de l'entrepreneur effectuant un aménagement en accord avec le milieu et les usages, encore plus importante.

Bien plus que des compétences techniques, ce sont les capacités des entreprises du secteur du paysage à faire les meilleurs choix d’aménagement qui déterminent la qualité d’un gazon sportif.


Un entretien précis pour préserver les conditions de jeu

De la même manière que la conception, l’entretien des terrains de sport doit être adapté à l’usage qui en est fait. L’entrepreneur doit maintenir la qualité du gazon et du sol afin de garantir des conditions de pratique sportive optimales.

L’entretien doit suivre les prescriptions du fournisseur ainsi que les recommandations des fédérations sportives. Il est constitué de différentes opérations qui sont planifiées tout au long de l’année :

  • la longueur de l’herbe est maintenue grâce à la tonte ;
  • le sol est aéré et décompacté selon les besoins ;
  • les plantes indésirables, le feutre et les déchets sont enlevés ;
  • le gazon est régulièrement regarni et arrosé.

Le gazon synthétique est lui aussi concerné par des opérations d’entretien régulières :

  • les fibres sont brossées et nettoyées ;
  • le sol décompacté et regarni si besoin ;
  • les joints recollés.

Un arrosage automatique est parfois nécessaire selon les prescriptions des fédérations sportives.