Un jardin aménagé selon certains critères esthétiques, à l’aide de techniques et de matériaux spécifiquement utilisés pour cet aménagement, prend un aspect « paysagé ». Ce terme de « paysagé » a été peu à peu remplacé par celui de « paysager » qui pourtant n’avait pas le même sens au départ. 


Jardin paysager

La définition d’un jardin paysager

En effet, le style paysager en vogue au XVIIIème siècle définissait un jardin d’aspect irrégulier, semblable aux paysages bucoliques rencontrés en zone rurale, où de grands arbres ombrageaient des prairies de pâturage sur des terrains vallonnés.  Ce style de jardin a marqué la période naturaliste de la conception paysagère. Il venait en réaction aux jardins classiques très ordonnés comportant des végétaux taillés organisés selon des perspectives rectilignes.
L’adjectif « paysagé », selon le Dicovert (regroupant les termes des jardins et des paysages), s’applique à « un espace dont l’apparence générale a été créée ou transformée dans un but ou un effet recherché ».
Par extension, aujourd’hui l’appellation jardin paysager s’applique donc à tout jardin aménagé, qu’il prenne un style ou un autre. Il serait donc plus juste de parler « d’aménagement paysager ». Tous les styles de jardin peuvent ainsi être réalisés dans un aménagement paysager : jardin à la française ou jardin anglais, jardin zen ou jardin japonais, jardin méditerranéen … 


Comment concevoir un jardin paysager ?

L’aménagement de l’espace extérieur, qu’il soit de grande ampleur ou qu’il occupe une petite superficie comme dans les jardins de ville, demande une réflexion de départ, une conception liée aux contraintes du lieu puis la mise en œuvre de techniques aboutissant à une transformation durable. Le métier de paysagiste regroupe ces différentes étapes et compétences. Faire appel à une entreprise du paysage s’annonce comme la meilleure solution à adopter.

Ce paysagiste apporte en plus un savoir-faire au niveau de l’utilisation des matériaux et de la construction (dans le cas de maçonneries diverses, revêtement de sol, construction de bassin et de piscine) qui garantit la qualité des aménagements et leur bonne durée de vie.


Les étapes de la réflexion concernent :

  • le choix d’un plan d’aménagement
  • le tracé des circulations
  • l’habillage végétal et le revêtement de ces circulations
  • le choix de l’emplacement et de la grandeur de la terrasse, puis de son revêtement
  • le choix des plantes et leur organisation dans l’espace
  • l’aménagement des divers réseaux de drainage, d’arrosage, d’électricité
  • l’éclairage de la terrasse et du jardin
  • les différents éléments construits qui animeront le jardin

Jardin paysager

On peut participer à la réflexion avec le paysagiste, qui ensuite se chargera des travaux. Il est aussi possible de lui confier une partie des travaux et de se charger du reste, par exemple des plantations complémentaires.

Dans tous les cas, avoir l’avis d’une entreprise du paysage sur place vous fera gagner du temps, et permettra de mettre en regard à la fois vos envies, les contraintes et potentialités du lieu, et le budget qu’il faudra associer à cet aménagement.




Les autres styles de jardin :

Jardin urbain ou jardin de ville
Jardin sec
Jardin Zen
Jardin écologique
Jardin potager
Jardin aromatique
Jardin aquatique
Jardin à la française
Jardin contemporain
Jardin méditerranéen
Jardin exotique
Jardin de curé
Jardin de bord de mer