L’employeur est, au sein de son entreprise, tenu d’une obligation générale envers ses salariés de sécurité. Il doit leur assurer des conditions de travail, d’hygiène et de sécurité conformes à la règlementation et protéger leur santé physique et mentale en prenant toutes les mesures nécessaires dans cet objectif.

A défaut, la responsabilité civile mais également pénale du chef d’entreprise peut être engagée.
Dans ce cadre, en tenant compte de la nature et des spécificités de son activité, l’employeur est ainsi tenu d’évaluer les risques pour la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs et de consigner les résultats de cette évaluation dans un document unique d’évaluation des risques professionnels.

Ce document doit au minimum comporter la liste des risques identifiés et l’analyse de ces derniers, l’évaluation devant tenir compte de l’impact  de l’exposition au risque et devant être conduite au niveau de chaque unité de travail.
Il doit être mis à jour périodiquement, à savoir une fois par an, en cas d’aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail ou encore lorsqu’une information supplémentaire intéressant l’évaluation d’un risque dans une unité de travail est recueillie.

Enfin, ce document doit être tenu à disposition des salariés, du CHSCT, des délégués du personnel et du médecin du travail. Retrouvez un modèle d’affichage dans la rubrique dédiée.

L’Union Nationale des Entreprises du Paysage met à disposition de ses adhérents une fiche avec des recommandations adaptées aux Entreprises du Paysage ainsi qu’un modèle type de document unique utilisable directement. Retrouvez la version 2018 du document unique avec son mode d'emploi ci-dessous.

EDIT : suite à la newsletter du 27 novembre, les modèles simplifiés de DUER seront disponibles prochainement, ils sont en cours de rédaction.

Cette fiche est réservée aux adhérents de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage. Pour adhérer cliquer ici.