Les professionnels du paysage sont certifiés pour utiliser les produits phytopharmaceutiques selon une démarche raisonnée. Néanmoins, l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep) encourage les professionnels à prendre connaissance des alternatives possibles.

Depuis une cinquantaine d’années, le recours aux produits chimiques dits « phytopharmaceutiques » pour lutter contre les adventices et les ravageurs s’est généralisé. Notre société en est même devenue dépendante sur certains usages, dont le traitement de nos espaces végétalisés. Mais aujourd’hui ce système atteint ses limites, comme le montrent les conséquences pour la santé humaine et pour l’environnement. Ce pourquoi le plan national Ecophyto et la loi Labbé (dont le guide explicatif officiel est téléchargeable ici) visent à réduire les usages de ces produits.

Les solutions, appelées généralement « techniques alternatives », proposées pour palier à ces produits semblent au premier abord un véritable retour aux sources : c’est le cas du désherbage mécanique où la binette retrouve sa popularité d’antan. Toutefois, les entrepreneurs du paysage ont considérablement fait évoluer leurs métiers et certaines techniques nécessitent des connaissances très pointues en écologie. En effet, la lutte biologique intégrée, par exemple, revient à considérer un jardin comme un écosystème à part entière afin d’identifier les espèces indésirables pour en réduire les populations avec des moyens issues de la biologie. En d’autres termes, la gestion écologique devient un véritable domaine d’experts dans le secteur du paysage.

C’est pourquoi l’Unep propose aux professionnels décideurs dans le secteur paysager, un guide des techniques alternatives au désherbage chimique, ainsi que des fiches de communication.

Ce guide permet de comprendre à quoi servent les différentes techniques et comment elles s’appliquent, pour toutes les activités des métiers du paysage. Il a été conçu avec des professionnels du paysage et des écologues, afin de répondre à vos enjeux concrets et pratiques. Il explique les raisons d’exister des techniques alternatives à la fois pour l’entreprise, l’environnement, ou pour les aspects économiques et pratiques. Les divers moyens de gestion sont ensuite détaillés puis les méthodes sont présentées dans un ensemble de fiches techniques.

Ce guide est mis à disposition de toute la profession par l'Unep - Les Entreprises du Paysage.

En complément, une vidéo de l'Unep Pays de la Loire vous explicite le rôle du paysagiste dans ce type de prestations en cliquant sur ce lien.


Vous trouverez également trois fiches de communication à destination de vos clients, pour leur expliquer l’intérêt des techniques alternatives et ce qu’elles impliquent :

Fiche à destination des collectivités :


Fiche à destination des entreprises privées et des syndics de copropriété :


Fiche à destination des particuliers et des conseils syndicaux de copropriété :

Enfin, une dernière fiche vous accompagnera dans le management de vos équipes, aussi bien pour les petites que pour les grandes entreprises :


Fiche Unep de conseil management interne

Les fiches de communication sont réservées aux adhérents de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage. Pour adhérer cliquez ici.