Couplant horticulture et aquaculture dans un système en circuit fermé, l'aquaponie permet d’atteindre des rendements élevés en production horticole (fruits, légumes, plantes aromatiques…), une production aquacole de qualité, le tout sans aucun apport ou traitement chimique.

La commission Innovation de l'Unep souhaite mettre en place un groupe d’aquaponistes pour mutualiser les connaissances sur cette technique à travers des expérimentations dans des entreprises du paysage volontaires. Ces tests bénéficieraient du soutien de l’EPLEFPA de la Lozère, partenaire aux côtés d’ASTREDHOR et de l’INRA, du programme APIVA (Aquaponie Innovation Végétale et Aquaculture).

Pour ce faire, les participants devront installer un petit module d’aquaponie chez eux : ce module sera dimensionné par un professionnel de l’aquaponie et une liste des fournitures sera donnée (ainsi que le lieu où se fournir). Cet équipement (qui représente environ 10 m² de culture + un bassin à poissons) sera à monter par ses propres moyens. Le coût d’achat est estimé entre 1 000 et 1 200 € HT (hors poissons et végétaux).

Parallèlement à l’acquisition du matériel, une formation proposée par l'EPLEFPA de la Lozère permettra d'acquérir les bases techniques de l'aquaponie, d’avoir les connaissances nécessaires pour démarrer un pilote et d’identifier les risques et les moyens de les maîtriser.
Cette formation à distance serait organisée à partir du printemps sous forme d’une quinzaine de « webconférences » de 2h, réparties tout au long de l'année selon un calendrier défini en amont.

Un engagement de la part des participants pour suivre les 7 premiers modules, via un contrat de formation, est demandé par l’établissement pilote. Le coût du parcours de formation est estimé à 450 € (prise en charge via un dispositif VIVEA non confirmée à ce jour).

Si vous êtes intéressés pour participer à cette expérimentation et suivre la formation proposée par l’EPLEFPA de la Lozère, contactez Anthony Guitton, chargé de projet Innovation à l'Unep : aguitton@unep-fr.org