Le 15 janvier 2019, le Président de la République a lancé le Grand Débat National, avec la volonté de consulter les Français sur les problématiques qui leur sont essentielles.

Dans ce cadre, l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep) – qui représente les 29 100 entreprises consacrées à la création, à l’entretien et à l'aménagement de jardins et d’espaces paysagers – émet ses propositions. Elles sont issues de l’expérience de terrain de ses membres et des réflexions engagées avec son Observatoire des Villes Vertes, qui recense, évalue et promeut les bonnes pratiques en ville. Dotée d’une bonne connaissance des problématiques environnementales et climatiques, l’Unep est légitime à prendre la parole sur les thèmes de la transition écologique et de la fiscalité.

Tous les acteurs, publics comme privés, doivent être accompagnés pour mener la transition écologique de la France

En raison de ses nombreux bienfaits, la nature en ville participe à la santé publique, au bien-être des populations, et au lien social. Ainsi, elle contribue à rafraichir l’atmosphère en période de forte chaleur, stocke le dioxyde de carbone, filtre les composés organiques volatils, et limite les risques d’inondation en favorisant l’infiltration des eaux pluviales. Elle offre donc aux territoires une plus grande résilience tout en générant de conséquentes économies. En outre, elle participe à l’attractivité des territoires, en générant des recettes fiscales, touristiques et commerciales. La préservation de l’environnement est l’affaire de tous : citoyens, entreprises, collectivités. A chaque strate, des solutions existent, ou doivent être pensées, pour accompagner la transition écologique sur tous les territoires.

Découvrez la suite des propositions :