Paris, le 8 octobre 2018 - À la suite des documents sur la mise en œuvre des revêtements et des murets, l’Union Nationale des Entreprises du Paysage fait paraître sa 28e règle professionnelle, sur la thématique de l’entretien des constructions paysagères. Ce document a été rédigé en partenariat avec l’AITF (Association des Ingénieurs Territoriaux de France), la FFP (Fédération Française du Paysage) et Hortis (Association des directeurs d’espaces nature en ville).

De nombreuses variations d’ouvrages, d’altérations et d’entretien
Les constructions paysagères désignent un vaste ensemble d’ouvrages ; des revêtements aux murets, en passant par les escaliers et les aires de jeux. Chacun d’entre eux présente des éléments particuliers qui nécessitent des préconisations d’entretien dédiées, comme les éléments métalliques, les joints ou les éléments d’écoulement. De même, les altérations sont nombreuses et diverses : des salissures plus ou moins graves, des fissures, la présence de mousse, l’apparition d’une patine ou de traces d’oxydation…

Après une première partie dédiée aux définitions des termes techniques employés, la règle professionnelle aborde les aspects généraux de l’entretien : l’importance de la phase de conception, les responsabilités du professionnel, ainsi que les objectifs et les généralités de l’entretien des constructions paysagères. Le document se présente ensuite sous la forme d’un arbre de décision pour traiter des différentes techniques d’entretien selon les ouvrages et les altérations, permettant au lecteur de se reporter facilement au paragraphe dont il a besoin.

L’outil des professionnels pour l’entretien
Si l’entretien des constructions paysagères peut paraître trivial au premier abord, il est d’autant plus important de lui dédier une règle professionnelle pour souligner les fondamentaux, rappeler ce qui peut être facilement oublié et combattre certaines idées reçues. Ce document a par ailleurs été le fruit d’une étroite collaboration entre les établissements d’enseignement agricole et les entreprises du paysage : une classe de BTS Aménagements Paysagers du Centre de Formation d’Apprentis Agricoles du Haut-Rhin a réalisé un travail préparatoire d’ensemble à partir duquel les rédacteurs, entreprises du paysage et enseignants, ont travaillé. Les partenaires de l’Unep pour les règles professionnelles (AITF, FFP et Hortis) ont aussi participé à l’élaboration de l’ouvrage.

« On oublie souvent que l’expertise des paysagistes dépasse le cadre du végétal : ils doivent également maîtriser les revêtements, mettre au point des structures complexes, manipuler des matériaux très variés. Il est important que l’Unep accompagne les professionnels de la filière sur les aspects très techniques de leur métier et les sensibilise aux bonnes pratiques et normes en vigueur. Ce sont aujourd’hui 28 règles professionnelles qui ont ainsi été rédigées par l’Unep, avec l’aide de plus de 250 professionnels bénévoles. » souligne Pascal Berger entreprise Berger Paysage, adhérent Unep région Pays de la Loire.