Actualité | Unep Hauts-de-France

Le département du Nord connaît actuellement un épisode de canicule et les autres départements de la région sont soumis à de fortes chaleurs. Météo France annonce que ces fortes chaleurs se poursuivront jusqu’en fin de semaine en s’étendant et en s’intensifiant.

Par la voie de l’Unep, le service Santé Sécurité du Pôle Travail de la Direccte Hauts-de-France souhaite rappeler aux entreprises du paysage les mesures applicables en entreprise et sur chantier pour adapter l’organisation du travail dans le cadre du plan canicule.

En situation d’avertissement chaleur et d’alerte canicule :

  • Vérifier que les adaptations techniques permettant de limiter les effets de la chaleur ont été mises en place 
  • Vérifier que des sources d’eau potable fraîche sont effectivement mises à la disposition des salarié·e·s à proximité des postes de travail, en quantité et en qualité suffisantes
  • Vérifier que la ventilation des locaux de travail est correcte et conforme à la réglementation
  • Favoriser l’utilisation d’aides mécaniques à la manutention
  • Prévoir des pauses régulières et, si nécessaire, veiller à aménager les horaires de travail
  • Surveiller la température ambiante
  • Informer tou·te·s les travailleur·se·s potentiellement exposé·e·s des risques, des moyens de prévention, des signes et symptômes du coup de chaleur
  • Informer les institutions représentatives du personnel des recommandations à mettre en œuvre en cas d’exposition aux fortes chaleurs.

En cas de niveau de mobilisation maximale, dans l’hypothèse où l’activité peut être maintenue, il appartient à l’employeur de :

  • S’assurer, par le biais de contrôles réguliers, du caractère fonctionnel des adaptations techniques mises en place afin de limiter les effets de la chaleur
  • Revoir l’organisation du travail afin de réduire les cadences si nécessaire, de limiter au maximum les manutentions manuelles, etc.
  • Prévoir, en toute hypothèse, une organisation du travail permettant au salarié·e d’adapter son rythme de travail selon sa tolérance à la chaleur
  • Afficher les recommandations à suivre pour les salarié·e·s prévues au niveau du plan d’action
  • Adapter les horaires de travail dans la mesure du possible : début d’activité plus matinal, suppression des équipes d’après-midi, etc.
  • Au cas où l’activité ne peut être interrompue : organiser des pauses et prévoir l’augmentation de leur cadence et/ou de leur nombre et/ou de leur durée aux heures les plus chaudes, si possible dans une salle plus fraîche
  • S’assurer que le port des protections individuelles est compatible avec les fortes chaleurs
  • Pour les employeurs, évacuer les locaux climatisés si la température intérieure atteint ou dépasse 34°C en cas de défaut prolongé du renouvellement d’air (recommandation CNAM R.226).

Enfin, il est rappelé que tout employeur doit intégrer au « document unique » les risques liés aux ambiances thermiques. Un modèle de DUER vous est proposé dans votre espace adhérent.

Pour plus d’informations, consultez les RECOMMANDATIONS SANITAIRES DU PLAN NATIONAL CANICULE 2014 transmises par la Direccte Hauts-de-France.