Actualités

Santé, environnement, économie : l’Unep promeut la végétalisation urbaine à Jardins, Jardin

Jardins Jardin Aux Tuileries Juin 2017

À l’occasion de la 14e édition du festival Jardins, Jardin, organisé aux Tuileries à Paris, l’Union Nationale des Entreprises du Paysage et Val’hor ont réuni Carine Bernède, directrice des espaces verts de la Ville de Paris, Magali Ordas, adjointe déléguée à l’environnement, à la propreté et à la qualité de vie de la Ville de Versailles, Daniel Guillotin, conseiller municipal délégué à l’écologie urbaine de la Ville de Rennes, capitale française de la biodiversité, Henri Specht, responsable d’aménagement de l’EPAMarne, Nicolas Blanc, directeur adjoint de la stratégie du Groupe Caisse des Dépôts, Nicolas Bouzou, économiste et directeur du cabinet Asterès, et Catherine Muller, présidente de l’Unep, pour évoquer lors d’une conférence-débat les stratégies de végétalisation des villes : un objectif en soi, ou un outil pour une autre finalité ?

Les intervenants ont tous rappelé la nécessité de végétaliser l’espace urbain, non seulement pour préserver l’environnement et la biodiversité, mais aussi pour améliorer la santé et le bien-être des citoyens. Sur ces sujets, l’Unep demande aux pouvoirs publics de prendre des mesures incitatives, notamment via l’obligation de développer les espaces verts dans les plans locaux d’urbanisme (PLU).

Le végétal, au cœur des stratégies d’urbanisme pour la ville de demain


La 14e édition du salon Jardin, Jardins porte sur « La Ville Nature ». Un sujet en phase avec les attentes sociétales : dans un contexte budgétaire restreint, 6 Français sur 10 jugent que leurs villes devraient investir en priorité dans un espace vert1. Depuis longtemps engagée pour la promotion du vert en ville – au travers notamment des enquêtes de l’Observatoire des Villes Vertes, l’Unep a souhaité réunir des décideurs publics pour réfléchir aux stratégies de végétalisation urbaine répondant à la forte demande citoyenne. En particulier, le Palmarès des Villes Vertes 2017 a permis de mettre en lumière les villes les plus innovantes en matière de préservation de la biodiversité et de promotion du vert.

A Rennes, nous travaillons beaucoup sur le sujet des continuités écologiques, en particulier dans le cadre de la révision des plans locaux d’urbanisme. À terme, nous souhaitons que les Rennais habitent tous à moins de cinq minutes d’un espace vert. Un projet de long terme, sur lequel nous œuvrons dès aujourd’hui : cinq parcs ont déjà été inaugurés cette année.

Daniel Guillotin Conseiller municipal délégué à l’écologie urbaine de la Ville de Rennes – capitale française de la biodiversité en 2016, n°1 de la catégorie Entretien du Palmarès des villes les plus vertes de France
Table Ronde Végétal Table ronde - 01 juin 2017
Jardins, jardin

La ville doit impliquer les citoyens et toutes les parties-prenantes aux projets de végétalisation urbaine, comme les bailleurs sociaux par exemple. La stratégie de réimplantation du vert en ville s’effectue à plusieurs échelles : du citoyen qui va planter un pied d’arbre – à Paris, nous avons mis en place les « permis de végétaliser » qui remportent un grand succès – à des projets d’aménagement du territoire à grande échelle, en passant par le travail de sensibilisation des enfants dans les écoles.

Carine Bernède Directrice des espaces verts de la Ville de Paris

Pour lire le communiqué de presse complet :